Plus de neuf Français sur dix achètent de l'occasion

shopping

Pilotée par WPP et GroupM Business Media Science ( le département études de GroupM), l’étude « ReCommerce 2022 » démontre que 91% des Français ont déjà acheté un bien de seconde main.  dont 80% en ligne. Selon les catégories de biens, les achats de seconde main sont plus ou moins installés. Le secteur de la culture et des loisirs (livres, CD, DVD, jeux vidéo) a su convaincre 71% des Français, qui ont déjà acheté en seconde main, et 31% d’entre eux privilégient même la seconde main pour ce secteur. De son côté, le marché de véhicules d’occasion a déjà séduit 64% des Français, avec 32% privilégiant la seconde main lors de leurs achats. Enfin, 60% ont déjà acheté de la seconde main dans le secteur des vêtements, avec 27% la privilégiant.

WPP - Seconde main

Le premier critère d’achat des produits d'occasion demeure le prix pour 76% d'entre nous. La démarche durable séduit également  et 35% la citent comme l’une des raisons de choisir ce mode de consommation. "Cependant, le fait de pouvoir acquérir un bien désormais rare, vintage, séduit également 30% des Français" précisent les auteurs de l'étude. Pratique jusqu’alors peu courante dans le secteur du luxe, les achats de seconde main séduisent également  : 26%  disent avoir acheté en seconde main il y a moins de cinq ans, des biens parfois plus chers que les produits neufs. 70% des moins de 35 ans achètent au moins souvent une catégorie de biens de seconde main. Ils sont même 45% à déclarer en acheter tout le temps.

Où acheter ?

Leboncoin ou eBay sont utilisées par 68% des consommateurs de seconde main. Les plateformes spécialisées séduisent également de nombreux acheteurs : ils sont 52% à utiliser Vinted, Selency ou encore Backmarket. Les plateformes de réseaux sociaux, comme les groupes WhatsApp et Facebook, sont utilisées par 27% des aficionados de seconde main. La vente physique est utilisée par 60% des consommateurs : ils sont 49% à chiner dans les brocantes, les friperies ou les vides greniers, et 31% à acheter de la seconde main par bouche à oreille.

WPP - Seconde main

Et les marques ?
Alors que les consommateurs ont très peu connaissance des solutions proposées par les marques - notamment La Redoute avec La Reboucle par exemple - 79% des sondés pensent que les marques ont "un rôle à jouer dans la revente de biens de seconde main et 69% sont intéressés par la possibilité de revendre les anciens biens aux marques auprès desquelles ils les ont achetés".58% estiment surtout qu'une offre de seconde main améliore la perception qu’ils ont en une marque. Pour les marques ayant acquis la confiance de leurs consommateurs, le marché de la seconde main représente "une opportunité à saisir, car elles seront alors capables de lever les freins de consommateurs n’ayant pas encore passé le cap" ainsi 55% des Français citent "le doute sur la qualité du bien (usure, état du produit, etc.) comme un frein à l’achat, 41% évoquent l’absence de garantie sur le produit ou de service après-vente, 36% considèrent comme un frein le manque de confiance dans le vendeur ou les tiers qui interviennent dans la transaction" mais aussi le doute sur "l’authenticité (contrefaçons, imitation, etc.) représente un frein pour 33% des consommateurs".

À lire aussi

Filtrer par