Un film d'animation sur les maladies de la rétine signé Laboratoire Novartis

Novartis

Novartis poursuit son engagement en matière de prévention des maladies ophtalmiques rares, telles que les dystrophies rétiniennes héréditaires (DRH) en présentant « Celui qui ne voyait pas les étoiles », un film d'animation haut en couleurs, conçu avec Elan Edelman, à l'occasion de la Journée Mondiale des Maladies Rares le 28 février. L'idée est d'exposer les symptômes caractéristiques de ces maladies et inviter les publics (et patients) au dialogue avec un spécialiste, à l'heure où, aujourd'hui en France, ces DRH concernent plus de 30 000 personnes en France et peuvent les rendre aveugles (pour les cas les plus graves). Parmi ces symptômes à prendre très au sérieux pour éviter l'errance de diagnostic, la non capacité réduite à percevoir et/ou voir dans la pénombre (nyctalopie), le rétrécissement concentrique du champ visuel (vision tubulaire), ou encore la métamorphopsie (déformation des images, dans leur forme ou dans leur taille). Enfin, inviter les Français et les Françaises à faire un test génétique (pour les jeunes et les moins jeunes) pour bien se faire orienter par les spécialistes et améliorer tant le diagnostic, que la prise en charge.

À lire aussi

Filtrer par