Les Galeries Lafayette prennent 51% de La Redoute

Collection Maison Père X La Redoute

Les dates de naissances sont éloquentes. 1836 pour La Redoute et 1894 pour Les Galeries Lafayette. Jeudi 31 août dernier, les dirigeants des deux "vieilles dames" du commerce ont annoncé leur rapprochement pour "faire émerger un nouveau leader du commerce omnicanal spécialiste de la mode et de la maison". Les Galeries Lafayette prennent ainsi 51% de La Redoute, une participation qui grimpera à "100% à long terme". Les grands magasins, qui peinent toujours à convaincre sur le net, vont s'inspirer du modèle du vépéciste historique devenu e-commerçant à succès. L'objectif est de réaliser 30% de leur chiffre d'affaires sur le net. Il s'agira aussi de "massifier les volumes d’achat, développer le marketing et le data", explique Eric Courteille, le co-président de La Redoute dans le JDN. La Redoute réalise 750 millions de CA par an et les Galeries Lafayette (280 magasins) 3,8 milliards d’euros. "Cette acquisition montre la difficulté des grands magasins à prolonger leurs ventes sur Internet, explique Rodolphe Bonnasse, PDG de CA Com, une agence spécialisée dans le commerce. On voit dans l’activité des Galeries Lafayette que ses produits qui incarnent un peu le luxe ont du mal à trouver des débouchés en ligne. C’est pour cela qu’elle a préféré s’appuyer sur un spécialiste qui a su faire ses preuves ».  Selon lui, cette annonce concrétise en effet le " tour de force "et la "réanimation au sens médical du terme "de La Redoute, fragilisée par la concurrence de nombreux sites de commerce électronique et au bord de la faillite, en 2014. Elle a été rachetée au groupe Kering (ex-PPR) par deux anciens cadres (Nathalie Balla et Eric Courteille, toujours aux commandes) pour un euro symbolique. La Redoute devrait être à l’équilibre cette année et vise un CA d’un milliard d’euros en 2021. "Pour passer au deuxième niveau de la fusée de relance La Redoute a besoin d’investissements et a préféré se rapprocher de commerçants plutôt que de fonds d’investissement" conclut-il.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par