Indice de confiance des ménages en France : du mieux en juin

business

L'indice de confiance des ménages en France a rebondi en juin, dans le contexte de la poursuite du déconfinement, a indiqué vendredi l'Insee. L'indicateur, calculé sur la base de soldes d'opinion (différence entre proportion de réponses positives et négatives), a gagné quatre points par rapport à mai où il avait chuté de deux points. Il se situe ainsi à 97 points, sous sa moyenne de longue période (100). En juin, les ménages se sont montrés nettement plus optimistes sur leur situation financière future, avec une hausse de 12 points mais cet indicateur reste légèrement en dessous de sa moyenne de longue période. La proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants est également en "très forte hausse" (+31 points), après une "baisse historique" pendant le confinement. Cet indicateur a ainsi regagné sa moyenne de longue période, après cinq mois consécutifs de baisse, précise l'Insee. En revanche, les craintes des ménages concernant l'évolution du chômage augmentent légèrement en juin (+2 points), atteignant ainsi "le niveau du pic de juin 2013, sans rejoindre le niveau historique du printemps 2009". Dans ce contexte, la part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner a progressé d'un point en juin, s'établissant toutefois à un niveau inférieur à sa moyenne de longue période. Les économistes et le gouvernement scrutent le moral des ménages car il est un élément important pour évaluer le niveau à venir de la consommation en France, principal moteur de la croissance économique et élément-clé pour la reprise.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par