Jean Paul Gaultier dit adieu à la Haute Couture

Jean Paul Gautier

"Le 22 janvier 2020, je fêterai mes 50 ans de carrière dans la mode avec un grand défilé-show Haute Couture, au Théâtre du Châtelet. Ce sera aussi mon dernier défilé ", a indiqué le couturier dans un communiqué transmis à l'AFP, "mais rassurez-vous, la maison de couture Gaultier Paris continue, avec un nouveau projet dont je suis l'instigateur et qui vous sera révélé prochainement", a-t-il ajouté, sans plus de précisions. Le créateur, âgé de  67 ans, qui avait fait ses débuts notamment auprès de Pierre Cardin, est reconnu pour avoir bousculé les codes vestimentaires dans les années 80 notamment en mélangeant les genres ("un homme ne porte pas sa masculinité sur ses vêtements, sa virilité est dans sa tête" a-t-il dit lors dans interview) les époques, la chic et le cheap. Il est l'auteur de créations devenues cultes comme le bustier conique porté par Madonna, le pull marin et ses marinières, un souvenir de sa grand-mère "qui l'habillait en bleu". Il est aussi l'un des premiers à faire défiler des mannequins seniors et des femmes en surpoids, comme Beth Ditto, ou tatouées. Lors de la Semaine de la mode à Paris en juillet 2014, il invite à défiler la drag queen Conchita Wurst, gagnante de l'Eurovision, ainsi qu'une femme enceinte dans une robe de mariée. Son nom est devenu une vitrine du luxe français, grâce notamment à sa ligne de parfums lancée en 1991. Il s'est aussi fait connaître par ses costumes marquants pour plusieurs films, notamment "le Cinquième élément" de Luc Besson et les films de Pedro Almodovar "Kika", "La Mauvaise éducation" ou "La Piel que habito". Il crée aussi des costumes pour de nombreux spectacles de danse dont le célèbre "Le Défilé" (1985) de la chorégraphe Régine Chopinot. En 2018 il annonçait qu'il renonçait à la fourrure, précisant à l'AFP qu'il préférait désormais la voie du recyclage. "Il faut recycler les vêtements, ce que j'ai fait depuis mes débuts, dans ma première collection j'ai recyclé des vieux jeans, des trucs en camouflage, je les ai coupés dans tous les sens. Je trouve qu'avec la fourrure on peut faire la même chose", En 2003, son arrivée chez Hermès, bouscule encore le milieu de la mode. Il réussit à lui donner un coup de jeune en apportant fantaisie et fraîcheur, tout en restant dans ses codes.
 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par