Manifeste de Fleury Michon pour manger mieux

Le manger mieux s'invite dans la campagne présidentielle. Fleury Michon, aidé d'une vingtaine d'acteurs de la filière comme Christophe Duhamel, directeur de Marmiton ou encore de Maxime de Rostolan, coordinateur de Fermes d'avenir, publient un "Manifeste du Manger Mieux". Une réflexion pour "redéfinir les contours d’un modèle alimentaire vertueux pour tous les acteurs, qui rémunère mieux les éleveurs et les agriculteurs, qui favorise les pratiques qualitatives plutôt que la course aux prix bas, créant ainsi de l’emploi sur les territoires, et permettant une alimentation plus gourmande, plus saine et qui préserve les écosystèmes". "Nous devons réapprendre à manger. Lorsqu’un consommateur met sa main sur un produit alimentaire, il vote pour une autre idée de l’alimentation. Si je dois acheter une voiture, je choisis ma voiture. Si je me marie, je choisis mon conjoint. Et pour l’alimentation, non ? Cette démarche de lucidité et de conscience est essentielle et les marques sont là pour montrer le chemin », explique le journaliste et critique gastronomique Perico Legasse.

Des propositions

Pour le lancement de ce Manifeste, la marque a travaillé avec les agences DigitasLBi et Publicis Consultants. Jusqu'au 17 février, sera publiée sur les comptes Twitter et Facebook de Fleury Michon, une série de vidéos dans lesquelles apparaîtront les contributeurs du Manifeste. Sous forme de portraits, ces vidéos ont pour but d'engager le consommateur. Il  pourra publier sa propre idée du manger mieux, via le hashtag #IdeePourMangerMieux. Pour aller plus loin, le 20 février prochain, à la veille du Salon International de l’Agriculture, le Manifeste sera envoyé aux candidats à l'élection présidentielle, accompagné des engagements de Fleury Michon, ainsi que d'une sélection d'idées proposées par les internautes. "Fleury Michon est un acteur engagé et indépendant, mais ne peut pas faire grand-chose tout seul". 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par