Les marques en réaction(s)

marques

Un choix d'initiatives de marques, absolument non exhaustif, effectué par la rédaction...

► La Maison Repetto s'engage à lutter contre le coronavirus en reversant 20% de ses ventes (chaussures et maroquinerie) au fonds d'aide d'urgence aux Hôpitaux de France. Une opération qui se tiendra jusqu'à la fin du confinement. Par ailleurs, pour aider à supporter le confinement, la marque, qui se veut proche de sa clientèle, principalement des danseurs, met en place, tous les samedis matins à 11h, un cours de fit ballet, discipline entre le fitness et la danse classique, en live via son compte officiel Instagram (et là encore, jusqu'à la fin du confinement). Une opération qui s'intitule Fit'Ballet x Athleisure Repetto.

►Le conseil de la Fondation du groupe EDF, voté la création d’un Fonds d’Urgence et de Solidarité d’un montant de 2 millions d’euros pour faire face à la crise sanitaire et sociale. Ce fonds agira en France et à l’international en consacrant 1 million d’euros pour l’aide d’urgence au personnel soignant et aux plus démunis, ainsi qu’1 million d’euros en faveur des plus démunis à l’issue de la crise sanitaire.

►La Caisse d’Epargne CEPAC associe l’ensemble de ses collaborateurs et de ses administrateurs, à une aide en faveur de la recherche et des soins contre le Covid-19. Elle dote ainsi, à hauteur de 200 000 €, l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU)
Méditerranée Infection, un acteur phare du territoire en matière de Recherche, de dépistage et de soins. L’ensemble du groupe BPCE fait par ailleurs don aux autorités sanitaires françaises, de l’intégralité des masques détenus pour qu'ils soient donnés aux soignants.  Enfin, la CEPAC adapte le travail et les horaires de ses salariés aux conditions : les agences restent ouvertes et répondent aux personnes les plus fragiles et les plus démunis face au numérique, bien que le nombre de clients sur place soit limité. Sont également privilégiés les services de banque à distance pour garantir la sécurité de tous ainsi que les opérations courantes. Mais ce n'est pas tout : la Caisse d’Epargne CEPAC se mobilise également  en faveur de l’économie locale, en reportant, pour une durée de six mois, les échéances de crédits des clients, comme les professionnels et les entreprises, mis en difficulté par la crise. Elle se veut également réactive pour ceux qui bénéficient du dispositif du PGE (Prêt Garanti par l’Etat); prêt qui peut s’élever jusqu’à trois mois de chiffre d’affaire, avec un remboursement qui pourra être étalé sur une durée maximale de six ans.

► La Fondation des Hôpitaux de Paris apporte son soutien, en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France, aux hôpitaux français en première ligne pour accueillir les patients les plus sévèrement atteints du coronavirus. Une situation qui a conduit cette fondation à mettre en place en urgence, une campagne de collecte de dons d’envergure nationale.  Cela en sollicitant l'expertise de l'agence de marketing et de communication Isoskele et sa filiale Vertical (groupe la Poste) pour mettre en place une plateforme de collecte sécurisée ainsi que des campagnes digitales (email, sms, display) de plus de 10 millions d’impressions. 

Airbnb a annoncé qu’il allait débloquer 250 millions de dollars pour atténuer les pertes financières des "hôtes" qui louaient leurs logements via sa plateforme et qui ont été confrontés à une vague d'annulations, en raison de la pandémie de coronavirus. Voici plusieurs semaines, la plateforme de location entre particuliers avait décidé unilatéralement de rembourser intégralement les réservations d'utilisateurs renonçant à leur voyage pour suivre les consignes de confinement des autorités. Certains hôtes avaient très mal accueilli la nouvelle, synonyme pour eux d'importants manque à gagner. "Sachez que cette décision n'était pas une décision commerciale mais fondée sur la protection de la santé publique", a souligné lundi le patron et co-fondateur d'Airbnb, Brian Chesky.   Airbnb va verser aux hôtes 25% de la somme qu'ils auraient dû toucher pour toute annulation de réservation entre le 14 mars et le 31 mai en raison du nouveau coronavirus. De leur côté, les voyageurs annulant leur réservation durant cette période peuvent demander un remboursement complet ou un avoir. Airbnb a aussi mis sur pied un fonds de soutien de dix millions de dollars pour les "super-hôtes", des loueurs assidus et très bien notés, qui auraient des difficultés à payer les échéances de leur prêt ou leur loyer en raison de l'impact de la crise sanitaire sur le tourisme.  Une fonctionnalité va aussi être ajoutée sur la plateforme pour permettre aux utilisateurs d'envoyer des dons aux hôtes avec lesquels ils se seraient liés. D'après M. Chesky, environ 50.000 hôtes d'Airbnb ont par ailleurs déjà exprimé leur souhait d'accueillir gratuitement dans leur logement des soignants ou membres des secours luttant contre la pandémie de Covid-19.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par