Once tacle le swipe

Once - Marystone

Ralentir. Même dans l'univers sans pitié des rencontres en ligne ? C'est le message de Once, l'appli de "slow dating" dans une campagne signée Marystone. "On a tous envie de vivre de belles histoires, qu'elles ne durent qu'un temps ou toute la vie" explique Marie-Pierre Benitah, la fondatrice de l'agence. Une campagne d'affichage dénonce la médiocrité d'un dating devenu trop "compulsif : avec trop de propositions, trop peu de sélection, trop d'addiction...". Un tacle qui reprend la grammaire des contes avec le délicieux 'Il était une fois". Mais bon tout s'arrête net. Malgré les jolies enluminures. Clémentine Lalande, la nouvelle CEO, explique que nous vivons dans "une contradiction incroyable. Les sociologues prévoient que d'ici à 2040, presque 80% des couples vont se rencontrer sur les applications de rencontres. Mais pourtant ces mêmes applis et les comportements qu'elles suscitent comme le swipping à outrance, ghosting, dick pics etc. génèrent anxiété, frustation ou ennui pour plus de deux tiers des utilisateurs". Publicis Media Connect a développé un dispositif sur-mesure en alignant la diffusion de la campagne sur le territoire géographique de la marque et sur les pics d'usage et de l'application dans la journée. Elle est visible dans le métro et en DOOH dans les principales gares de France.

Once - Marystone
Once - Marystone

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par