Monoprix dévoile son nouveau concept

Monoprix Montparnasse

Fermé depuis sept mois pour d’importants travaux, le Monoprix Montparnasse rouvre ses portes aujourd’hui sur un concept revisité autour du  "plaisir de vivre à la française". Ses 5 000 m² ont été entièrement repensés, en interne,  de manière à en faire notamment, un lieu de rencontre pour le voisinage, ce dernier intégrant les voyageurs de la gare toute proche. "Le gros caddie du samedi c’est finit", a décrit Maguelone Paré, directrice du concept et de l’innovation à l’occasion de la conférence de presse de lancement, "les courses sont plus fractionnées, la fluidité est essentielle pour créer la quotidienneté". Ainsi au rez-de chaussée, différents espaces dédiés à la mode, la maison, la beauté, la culture et la mobilité urbaine mettent autant que possible les produits en scène (parmi lesquels davantage de produits éco-responsables). Ils cohabitent autour de la "Place Publique", appelée à accueillir chaque semaine des événements et des ateliers. Un poste de community manager a d’ailleurs été créé pour orchestrer ces événements destinés à animer la communauté. Cet espace de rencontres voisine avec une surface considérable accueillant des îlots aérés, dédiés au food to go (crêperie, sushi, boulangerie, take away, café). Le sous-sol de 2 200 m² est consacré à l’alimentation, laquelle représente 60% du chiffre d'affaires du magasin qui se situait lui-même au-delà de 50 M€ avant les travaux. Il s’organise pour partie en stands à la manière d’un marché couvert et formule différentes propositions : des fruits et légumes dénués d’emballages plastique, de la bière pression en vrac, des kits contenant les ingrédients de recettes, des ventes à la coupe à l’unité, un petit rayon de bouteilles consignées, etc. Le tout témoigne d’un engagement en faveur des producteurs, de l’environnement et d’une consommation responsable. Encore plus novateur au sous-sol, la mise en service d’une borne livraison connectée ou encore de chariots connectés (Knap) facilitant les courses des clients souhaitant se faire livrer, en lien avec l’appli Monoprix.  "Ce flagship, c’est la démonstration de notre audace" a affirmé Jean-Paul Mochet, président de Monoprix (et de Franprix)" il en a fallu beaucoup pour se lancer dans cette aventure complexe et engagée. Il démontre qu’on peut inventer une nouvelle manière de commercer"

10 Mds€ de CA dans 10 ans

Monoprix affirme ainsi son positionnement lifestyle alors que Leclerc s’apprête à investir le quartier pour l’ouverture de son premier supermarché en centre-ville. L’enseigne du groupe Casino ne souhaite pas pour autant se lancer dans une guerre des prix "qui n’est profitable ni aux producteurs ni à l’environnement"mais plutôt "montrer aux clients qu’ils sont considérés"Le concept est appelé à se déployer progressivement dans les 700 magasins de l’hexagone et les 120 points de vente à l’étranger (appelés à se multiplier), par petites touches ou plus radicalement à l’occasion d’une rénovation. Le nouveau modèle révélé nourrit l’orientation stratégique de Monoprix (enseignes Monoprix, Monop’, Naturalia, Monoprix.fr et Sarenza) qui vise les 10 Mds€ de CA dans 10 ans.

Le concept élaboré en interne à la suite d’une réflexion menée préalablement avec l’agence Pixelis, est appelé à se déployer progressivement dans les 700 magasins de l’Hexagone et les 120 points de vente à l’étranger (appelés à se multiplier), par petites touches ou plus radicalement à l’occasion d’une rénovation. Le nouveau modèle révélé nourrit l’orientation stratégique de Monoprix (enseignes Monoprix, Monop’, Naturalia, Monoprix.fr et Sarenza) qui vise les 10 Mds€ de CA dans 10 ans.

Monoprix

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par