Podcasts : les marques qui en profitent

Podcasteur

En cette période compliquée, les marques s'adaptent pour parler aux consommateurs. Le podcast n'y échappe pas. Liste non-exhaustive.

♦ « Love is in the air », le podcast feelgood sur les histoires d’amour digitales lancé en novembre dernier par l’application de rencontres Once, lance avec quelques semaines d’avance sa saison 2. « Puisque que nous sommes confinés pour encore quelques semaines, à chacun de nous d'essayer de trouver la clé des champs pour s'évader tout en restant chez soi ». Au programme : un nouvel épisode tous les mardis jusqu’à début mai « pour faire le plein de bonnes ondes et découvrir les histoires de couples qui se sont rencontrés en ligne ».

♦ Le MEDEF, rapporte PodFrance, lance une série de podcasts sur la data : propriété, partage et valorisation. « Les données constituent aujourd’hui un gisement de valeurs, d’opportunités et d’innovation offrant des perspectives de croissance et de compétitivité aux entreprises », indique le syndicat. Episode 1 : propriété et patrimonialisation des données. Episode 2 : partage des données et conditions d’accès. Episode 3 : monétisation vs valorisation des données.

♦ Red Bull et son athlète Matthias Dandois - octuple vainqueur de la Coupe du monde de BMX flat - lancent une série de podcasts appelée « What does it take », rapporte L’Equipe. Il s’agit d’interviews avec des athlètes d'une heure environ (avec une version vidéo). MacAskill, spécialiste de VTT trial, est le premier invité du podcast. 

14HAUSSMANN, la cellule brand content de la régie Media.Figaro, en collaboration avec BETC et MediaCom, propose pour le compte de Citroën une série de 5 podcasts qui interroge « une dimension différente de la popularité et met en lumière des modèles iconiques » de la marque automobile française. Présentée par le philosophe Luc Ferry, cette série baptisée (Pop)ulaire se veut une « réflexion à la fois historique, philosophique, mais aussi technique » sur Citroën. Au programme, « Comment une marque devient-elle populaire ? » (Épisode 1), « Être populaire c’est être universel, avec la 2CV » (Épisode 2), « Être populaire c’est être utile, avec le Type H » (Épisode 3), « Être populaire c’est le rester dans le temps, avec la Méhari » (Épisode 4) et « Être populaire c’est être un symbole, avec la DS » (Épisode 5). La série est également déclinée en motion design vidéo sur les réseaux sociaux de la marque.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par