SOS Méditerranée en appelle à notre humanité ainsi qu'au droit maritime

SOS Méditerranée
(© Dessin Rodho)

A l’approche des élections européennes, le réseau international de SOS Méditerranée lance sur Twitter et Facebook une campagne pour interpeller l'opinion publique et rappeler aux États européens leurs responsabilités au regard du respect des droits de l'Homme et du droit maritime international en Méditerranée. Une campagne dévoilée le 15 avril au théâtre de l’Odéon, avant une soirée de soutien à l'association, avec plusieurs personnalités publiques engagées aux côtés de l’association et de Human Rights Watch. "Les valeurs fondamentales de l’Europe sont en jeu lors des élections européennes. Nous avons un mandat clair pour les futurs députés : défendre le respect du droit maritime et ne pas laisser les personnes en détresse se noyer en Méditerranée ou être ramenées illégalement en Libye" explique déclare Francis Vallat, Président de SOS Méditerranée France.  Avec le slogan "Soyez humains, sauvez des vies et respectez le droit " , la campagne est lancée dans plusieurs pays d’Europe. Pour montrer l’évolution de la situation en Méditerranée depuis 2014 (début du mandat actuel des députés) le dessinateur de presse Rodho a imaginé des illustrations pour l’association auxquelles Benoît Musereau, à la réalisation, donne vie dans quatre courtes vidéos. Les voix du présentateur Nagui pour la vidéo française, l'actrice Heike Makatsch dans les versions anglaise et allemande, et le comédien Massimo Schuster dans la vidéo italienne narrent ce drame.  Le 3 février 2017, les chefs d'État et de gouvernement européens adoptent la déclaration de Malte dans laquelle ils s’engagent à soutenir les garde-côtes libyens, à qui est déléguée la coordination des opérations de recherche et de sauvetage dans la zone créée par Tripoli durant l’été 2018. Le navire de l'associatio et de Médecins Sans Frontières, l’Aquarius, est le premier bloqué avec 630 rescapés à son bord (à cause de la fermeture des ports italiens ordonnée en juin 2018). "Au cours de la législature du Parlement européen, qui touche à sa fin, le sauvetage en mer en Méditerranée a été de plus en plus négligé, bien qu'il soit au cœur du droit de la mer"déplore Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, "les opérations de sauvetage sont de plus en plus compliquées à cause des dysfonctionnements des garde-côtes libyens. De plus, les personnes interceptées sont ramenées dans les camps, ce même « enfer libyen » qu ’ elles fuient, avec le soutien financer des contribuables européens" et Le retour forcé des survivants en Libye est "une violation flagrante du droit international, aux antipodes des valeurs européennes". Le droit maritime impose de porter assistance à toute personne en détresse en mer et les rescapés doivent pouvoir être rapidement débarqués dans un port sûr. Pour marquer le compte à rebours des élections européennes de fin mai, un nouveau clip sera diffusé sur les pages Facebook et Twitter. Chaque mardi des semaines suivantes (23 avril, 30 avril, 7 mai), une nouvelle vidéo de deux minutes environ sera publiée, jusqu’à une dernière vidéo le 14 mai pour clôturer la série en reprenant le contenu de l’ensemble de la campagne.  Un dépliant pédagogique accompagnera cette campagne afin d’expliciter les textes clés du droit maritime et d’illustrer les dérives de ces dernières années.  
 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par