Romain Roux et Christophe Coffre (Havas Paris) : pourquoi la RATP dit « à demain » aux Franciliens

RATP a demain

Havas Paris signe la nouvelle plateforme de marque RATP. Au programme : une nouvelle signature « A demain » servie par une campagne qui se décline en affichage, presse et digital. Les explications de Christophe Coffre, directeur de création, et Romain Roux, head of creative planning. 

CB News : En 2018, vous avez signé le territoire de marque du groupe RATP. Vous dévoilez aujourd’hui celui que vous avez conçu pour la marque RATP, qu’est-ce qui distingue ces deux exercices et leurs expressions ?

Romain Roux : Le territoire du groupe RATP a été conçu pour répondre aux enjeux B to B, dans un contexte de développement du groupe en France et à l’étranger. Il s’adresse aux décideurs, aux élus. Nous l’avions pensé pour exprimer la vision et la contribution du groupe : améliorer la qualité de vie en ville. Aujourd’hui, avec ce territoire de marque RATP, nous construisons la suite. Celle qui parle aux voyageurs et qui s’inscrit dans notre quotidien à un moment où la concurrence arrive progressivement en Ile-de-France. Il s’agit d’exprimer la nouvelle posture de service de la RATP auprès des Franciliens : mettre l’humain au cœur de ses préoccupations et montrer sa volonté d’améliorer chaque jour la qualité de service pour les voyageurs.

Romain Roux + Christophe Coffre

CB News : Comment est née cette nouvelle signature de marque et que dit-elle de la RATP aujourd’hui ?

Christophe Coffre : Cette signature, « A demain », on l’a imaginée comme s’il s’agissait d’un agent qui s’adresse à un voyageur, elle est sincère, simple et populaire. Elle rappelle à tout le monde que la RATP est une grande marque du quotidien. Elle remet l’humain au cœur de la relation et montre toute l’attention de la RATP pour ses clients. C’est une manière de leur dire qu’on les aime et qu’on a envie de les revoir demain.

 Romain Roux : A demain, c’est le We Try Harder de la RATP. C’est un hommage à la performance d’être là tous les jours, qu’il neige qu’il pleuve ou qu’il vente. Mais en même temps, comme tout n’est pas forcément parfait, et c’est normal vu la taille du réseau, cela dit aussi l’engagement et l’envie de s’améliorer jour après jour.

 Cette campagne sonne comme une promesse d’amélioration quotidienne. C’est très ambitieux… Le contexte sanitaire actuel n’a-t-il pas  un frein à cette communication? 

Christophe Coffre : Au contraire, le contexte sanitaire a accéléré ce besoin de communication. Alors que près de 30% des Franciliens n’ont pas encore repris le chemin des transports en commun, la RATP a plus que jamais besoin de montrer toute la considération qu’elle a pour eux et les rassurer sur la qualité de service. Cette campagne sera d’ailleurs suivie d’un discours sur les engagements de service qui sont pris chaque jour pour les voyageurs.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par