Le Secours populaire ne veut pas de mensonges à l’école

Menteur-secours populaire

En France, 1 enfant sur 5 vit sous le seuil de pauvreté… et s’invente des cadeaux de Noël (qu’il n’aura jamais reçu) pour ne pas se sentir différent à l’école devant ses camarades. Ainsi, pour qu’aucun enfant n’ait à mentir à l’école, Le Secours populaire lance-t-il sa campagne « Empêche un mensonge », diffusée à partir du 2 décembre en TV (3 semaines) et en digital (réseaux sociaux), et autour d’un plan influenceurs. L’objectif du projet, déployé grâce à des talents de Sup de Création, de Publicis Conseil et des équipes de production de Prodigious ? Montrer que tous les ans, l’association envoie des pères Noël verts et solidaires, sillonner toute la France pour venir en aide à ces populations sans moyens. Un film réalisé par Mikael Arslanyan et James Maciver, qui plonge au cœur d’une école et montre les sentiments d’un enfant triste face au regard des autres dans la cour de récréation.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par