Steptember se met en marche contre la paralysie cérébrale

Steptember

La paralysie cérébrale touche chaque année près de 1 500 nouveau-nés en France, soit une naissance toutes les six heures et 4 nouveau-nés par jour. C’est la première cause de handicap de l’enfant. Cette pathologie dure toute la vie, l’espérance de vie étant proche de celle du reste de la population. On compte 125 000 personnes vivant avec une paralysie cérébrale en France. La recherche sur la paralysie cérébrale concerne des disciplines très variées : médecine, sciences humaines et sociales, robotique et nouvelles technologies, imagerie cérébrale, biologie cellulaire… Malheureusement, elle est encore trop absente des grands programmes de recherche. C’est ce manque — et ce retard par rapport à d’autres pathologies — que la Fondation Paralysie Cérébrale a pour vocation de rattraper.

C’est dans cette optique qu’a été créé Steptember, événement mondial de collecte de fonds dédié à la recherche sur la paralysie cérébrale qui aura lieu cette année du 3 au 30 septembre. Créé en Australie en 2010, Steptember s’est développé depuis dans 6 autres pays dans le monde avec plus de 114 000 participants en 2018 qui ont permis de collecter plus de 7 millions d’euros. Il s’agit de constituer des équipes de 4 qui en septembre marcheront (10 000 pas par jour ou équivalent sportif) et collecteront des fonds pour la recherche sur la paralysie cérébrale. La particularité de cet événement qu’il est principalement orienté vers les entreprises pour qu’elles proposent à leurs collaborateurs de participer. Les sociétés participantes se voient ainsi remettre un pack de communication (affiches, flyers, e-mails, messages réseaux sociaux, idées de collecte de fonds…) pour les aider à la collecte. Pour le lancement de Steptember, JCDecaux a offert gracieusement une campagne d’affichage qui commence cette semaine prochaine pour deux mois. Steptember a également noué un partenariat média avec Vivre FM ainsi qu’un ambassadeur, Edouard Detrez, fondateur du Fauteuil Roulant Français, qui s’est fait connaître en traversant la France "à bout de bras" pour rencontrer le président de la République. Le groupe de logistique Goodman est le sponsor mondial de cet événement.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par