Uber va intégrer les taxis new-yorkais

Taxi New -York

C'est un tournant historique pour la mobilité "ubérisée". Uber va intégrer tous les taxis new-yorkais à sa plateforme après des années de tensions. En vertu d'un accord avec l'autorité de régulation des taxis, la Taxi and Limousine Commission, Uber va accueillir sur son application "le logiciel de réservation de taxis new-yorkais déjà existant, qui était jusqu'ici concurrent d'Uber", a indiqué à l'AFP un porte-parole, confirmant une information du Wall Street Journal. Les taxis new-yorkais avaient, en effet, lancé leurs propres applications de réservation, CMT, Arro et Curb. Les tarifs pour une course en taxi réservée par la plateforme seront à peu près les mêmes que ceux facturés pour la formule de base Uber X, a indiqué le groupe au quotidien financier. L'arrivée d'Uber a New York, en 2011, a transformé, comme dans beaucoup d'autres villes du monde, l'industrie des transports, et mis sous pression les taxis jaunes, qui bénéficiaient jusqu'ici d'un quasi-monopole. La ville a depuis vu le nombre de taxis demeurer quasiment inchangé, autour de 14 000, mais le nombre de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) exploser, au point que la municipalité avait dû geler, en 2018, l'octroi de licences, dont le nombre avait dépassé 12 000. La pandémie de coronavirus et la chute du trafic a, par la suite, particulièrement pénalisé les taxis new-yorkais, déjà en difficulté.

  

À lire aussi

Filtrer par