UberPool explique qu'il faut marcher...un peu

L'option de course partagée UberPool, disponible pour le Grand Paris, existe depuis quatre ans. Elle représenteaujourd'hui 20% des courses. En mai dernier, après 3 mois de tests sur le fonctionnement du produit, les points de prise en charge et de dépose, Uber fait évoluer cette option. "Pour mieux coordonner les courses des différents passagers, limiter les détours et faire gagner du temps pour les chauffeurs et les passagers, il faut ainsi marcher un peu pour pouvoir économiser sur le prix de la course" précise un communiqué. Une campagne clarifie ce positionnement. Elle est réalisée avec les agences 72andSunny Amsterdam, OMD et Frenzy Paris. On la verra en VOD, au cinéma, en affichage, dans la presse et sur le net. Le film, réalisé par Arnaud Deroudilhe, est accompagné de six visuels.

Une mini série “Ceux qui savent”, réalisée par Aaron Chervenak en partenariat avec Vice, prend le relais et sera diffusée le 12 novembre. Elle met en scène Marie Papillon, Emmanuel Peña, Jonathan Beteg et Charlotte Vannuchi. "Notre volonté avec cette campagne est de connecter avec les jeunes Parisiens d’aujourd’hui, surtout ceux qui vivent avec des budgets serrés et des bourses étudiantes,” expliquent David Diankanguila et Dimitri Deneuville, créatifs chez 72andSunny Amsterdam (et ex-Parisiens), “avec Laura Visco, notre directrice de création, nous avions pour mission de montrer que l’option UberPool est pensée pour la réalité de leur quotidien. Se déplacer de façon pratique, sûre et en payant le minimum pour sa course, c’est une proposition forte pour cette cible qui vit au rythme de la ville. Un rythme que nous avons eu à coeur de retrouver aussi bien dans le film que dans les affiches".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par