Violence conjugale : Marianne Paris signe la campagne #ConfinéesEnDanger

femmes en danger

Qui dit confinement en France dit aussi augmentation du nombre de femmes victimes de violences conjugales au sein de leur propre domicile. Un constat confirmé par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) dans son
dernier rapport sur l’égalité des genres, et par le nombre de signalements auprès des forces de police et de gendarmerie, en augmentation de plus de 30% depuis le début de cette période. Un contexte dans lequel intervient le mouvement Ni Putes Ni Soumises accompagné par l'agence de création indépendante Marianne, autour d'un spot TV de 40 secondes pour sensibiliser les français aux dangers que peut représenter ce confinement pour les femmes vivant avec un conjoint violent physiquement et/ou psychologiquement. Une campagne intitulée #ConfinéesEnDanger, d'ores et déjà diffusée sur YouTube, qui invite les victimes et les témoins de ces actes à sortir du silence et à contacter le 3919, le 17 et le 114. Et qui se voit renforcée par une diffusion sur les réseaux sociaux ainsi que sur les chaînes du groupe Canal+ et France Télévisions, précise un communiqué.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par