Les ambitions anglo-saxonnes de Newen passent par le Canada

La société de production audiovisuelle Newen (groupe TF1) va racheter pour un montant non dévoilé la majorité de Reel One, distributeur et producteur de téléfilms basé à Montréal (Canada), a-t-elle annoncé. Après Tuvalu (Pays-Bas), Pupkin (Pays-Bas), Nimbus (Danemark) et De Mensen (Belgique), c'est la cinquième acquisition de Newen depuis son rachat par TF1 en 2015. "Reel One est un acteur international en forte croissance sur le segment porteur des téléfilms et plus récemment des séries", a précisé Newen dans un communiqué. Fondé en 2001, Reel One emploie 60 collaborateurs et commercialisera plus de 75 téléfilms en 2019. "On met un pied dans le marché anglo-saxon", a expliqué à l'AFP Bibiane Godfroid, la présidente du groupe Newen. Selon elle, l'acquisition de Reel One doit également permettre de toucher le marché francophone canadien. "Les sociétés qu'on achète partagent un ADN commun. C'est très intéressant pour créer des synergies dans la distribution et nous pouvons plus facilement co-produire", a détaillé la dirigeante. "Notre objectif est de faire circuler les formats entre les différentes filiales", a t-elle poursuivi. Pour continuer à grandir, Newen a désormais en tête "un certain nombre de sociétés dans le sud de l'Europe" où le groupe annonce des acquisitions "dans les mois à venir". Le fondateur de Reel One, Tom Berry, conservera une participation minoritaire et la direction de sa société. L'acquisition est soumise à l'autorisation du Ministère du Patrimoine canadien qui doit se prononcer à la rentrée.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par