126 000 Radio : RTL en tête, France Inter à l'affut

Médiamétrie le précise d’entrée. La société dit émettre des « réserves » sur les comparaisons entre les vagues septembre-octobre 2016 de la 126 000 Radio par rapport à la même période 2015, publiée ce vendredi. En cause, les messages diffusés sur Fun Radio qui ont pu peser sur l'audience. La radio du groupe RTL avait en effet été accusée d'avoir diffusé des messages pour gonfler son audience et écartée des deux dernières vagues d'audience. Toutefois, parallèlement, les audiences du premier trimestre avaient été corrigées par Médiamétrie.  La justice a validé ces décisions mais demandé à Médiamétrie de réintégrer Fun dans ses mesures. Dans ce contexte, RTL a été la radio la plus écoutée en septembre et en octobre, suivie par France Inter qui a progressé à l'instar des autres stations de Radio France, selon Médiamétrie. Dans le détail,  RTL a enregistré une audience cumulée (AC) de 11,9% pour les mois de septembre et octobre (+0,5 point sur un an, -0,3 par rapport à avril/juin). "C'est une superbe rentrée puisque nous sommes à la fois leader et en forte progression sur tous les critères d'audience", s'est félicité le président de RTL Christopher Baldelli, se disant "trés confiant pour l'ensemble de la saison".  C'est l'émission "On refait le monde" présentée par Marc-Olivier Fogiel de 19 à 20H qui affiche la plus forte progression (+18% en audience cumulée).

Sur la deuxième marche du podium France Inter affiche une AC de 11,3% (+1,1 point sur un an et +0,6 par rapport à avril/juin), et sa matinale est la plus écoutée (+304.000 auditeurs en 1 an, audience cumulée de 7,3%). "C'est un grand plaisir de découvrir ces chiffres dans un marché de la radio qui est difficile, ce sont des niveaux historiques, notamment sur France Inter où l'on a passé le cap des 6 millions d'auditeurs", a salué Mathieu Gallet, le PDG de Radio France. Franceinfo signe sa meilleure rentrée depuis trois ans et talonne Europe 1 (8,1% d’AC) avec 7,9% d'audience (+0,7 point sur un an, +0,4 sur la vague). Les audiences de France Bleu (7%), France Culture (2,1%) et France Musique (1,6%) sont également en hausse.  Radio France réalise en outre sa meilleure part d'audience (PDA) jamais obtenue avec 25%. "Notre travail de renouvellement et de fidélisation paie", estime M. Gallet.    Belle rentrée aussi pour RMC, qui avec une audience de 7,8% (+0,6 point en un an et +0,4 point sur la vague) voit sa nouvelle grille validée. Quant à Fun Radio, elle affiche une AC de 6,4% pour cette rentrée, mais émet elle aussi dans un communiqué "les plus grandes réserves sur la méthode utilisée par Médiamétrie pour mesurer une éventuelle +rémanence+ ainsi que sur la correction de grande ampleur appliquée par Médiamétrie". Le GIE des Indés Radio enregistre quant à lui 15,6% d’AC, en hausse de +0,4 point vs la période avril-juin 2016.

Europe 1 : des ajustements à venir

En revanche, Europe 1, qui a remanié une grande partie de sa grille à la rentrée, recule sur un an avec une AC de 8,1% (-0,5 point sur un an, +0,3 point par rapport à la dernière vague). "On est en recul sur un an, après le départ de Cyril Hanouna et la crise provoquée par le départ de Morandini",  explique Fabien Namias, le directeur général. "On a retrouvé des couleurs par rapport à la vague précédente. On ne s'en  satisfait pas mais on a les outils pour retrouver le chemin de la croissance", estime-t-il, précisant que la grille était en reconstruction et que des  ajustements seront effectués d'ici janvier sur la matinée.  Troisième radio la plus écoutée, NRJ affiche 10,8% d'AC  (-1,2 point sur un an, stable par rapport à avril/juin). Pour son patron Jean-Paul Baudecroux, ces résultats ont été affectés par l'affaire Fun : "On perd notre position de première radio de France chaque fois que Fun Radio fraude. Nous  avons 60% d'auditeurs en commun, les plus jeunes", a-t-il indiqué à l'AFP.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par