275 M€ d'aides à la production audiovisuelle en 2016

En 2016, les aides à la production audiovisuelle ont atteint leur plus haut niveau historique, avec de fortes hausses pour l'animation et la fiction notamment les séries, selon le bilan annuel du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). L’an passé, le CNC a ainsi alloué plus de 275 millions d'euros (+14%) au secteur pour un volume d'heures en léger recul (4.864 heures aidées, -1,6%). La fiction est le genre le plus aidé, avec 83,5 millions d'euros (+23%) pour 900 heures (+21%), plus haut niveau depuis 2008, tiré par des séries comme "Baron Noir", "Dix pour cent" ou "Le Bureau des légendes". Le succès est au rendez-vous côté audiences, la fiction française ayant réalisé 82 des 100 meilleures audiences à la télévision l'an dernier. La contribution des chaînes gratuites a également augmenté pour France Télévisions (+19% pour 279 millions), qui a fourni plus de la moitié des investissements totaux des chaînes dans la production de fiction en 2016, Arte (+10% pour 22 millions), TF1 (+38,5% à 139 millions), M6 (+152% à 42 millions) et TMC (+30% à 6,7 millions). L'apport de Canal+ baisse (-54% à 34,6 millions). Parmi les autres genres, l'animation (+69% à 59 millions) a été plus aidée l'an dernier, au détriment du documentaire (-8% à à 76 millions) et de l'adaptation audiovisuelle de spectacle vivant (-7% à 34 millions). Frédérique Bredin a notamment souligné la relocalisation en France d'une dizaine de studios d'animation grâce aux crédits d'impôts et au renforcement des aides du CNC. Enfin, soulignant que TMC était la seule chaîne de la TNT à financer la production en tant que premier diffuseur, le CNC a dit réfléchir à un renforcement des obligations de ces chaînes, sachant qu'elles captent audience et publicité. 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par