Alain Weill défend la rémunération des services associés aux chaines TV

Le débat entre TF1 et les opérateurs télécoms ou distributeurs comme Orange, Free ou Canal + "va s'éteindre assez vite", a prédit mardi Alain Weill, le patron de SFR (Altice France). Pour lui, qui est à la fois opérateur télécom avec SFR et opérateur de chaines de télévision avec BFM TV, il y un accord assez large sur le fait que les opérateurs ne peuvent pas payer pour le signal d'une chaine diffusée gratuitement sur la TNT, mais qu'en revanche ils peuvent payer pour les contenus associés à cette chaine.

"La question n'est pas de rémunérer le signal linéaire de la chaîne, mais de faire rémunérer les services associés" à celle-ci, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse sur les perspectives du groupe. Ainsi SFR rémunère TF1 qui propose désormais des services variés autour de sa chaine, comme l'accès aux programmes en décalé, et travaille aussi "sur une chaine premium avec le meilleur des programmes", ou un service de "pre-play qui permet de voir des programmes en avant-première". "Tous ces services ont de la valeur, et ils ont une valeur parfois supérieure à la rémunération que nous versons à certaines chaines exclusives que nous distribuons par ailleurs", a-t-il dit. De son côté, BFM TV, la chaîne vedette d'Altice France diffusée gratuitement sur la TNT travaille aussi sur des contenus associés susceptibles d'être valorisés, a-t-il indiqué. BFM TV travaille notamment avec Apple et Google sur des "offres enrichies", de "nouveaux services à proposer aux abonnés". "Ils nous demandent pour leur box des services nouveaux, pour avoir accès à l'information instantanément" via par exemple une commande vocale, a-t-il expliqué. "Il y a plein de choses à inventer" comme montrer les coulisses de la chaîne, ou de proposer en ligne des versions allongées des reportages diffusés sur la chaîne de télévision.

Après une poussée de fièvre il y a quelques semaines, TF1 a fini par trouver un "accord de distribution global" avec Orange sur ses conditions de diffusion sur les box de l'opérateur télécom. Canal +, qui avait coupé le signal de TF1, l'a rétabli et poursuit ses discussions financières avec la chaîne. Free de son côté discute toujours avec la chaine, affirmant haut et fort qu'elle ne veut pas payer pour une chaine gratuite.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par