Les ambition 2020 de Jazz Magazine

jazz

Avec son n° 723 daté de décembre 2019-janvier 2020, Jazz Magazine propose à ses lecteurs un numéro anniversaire pour ses 65 ans d’existence. Pour l’occasion, le titre publie notamment un supplément qualifié d’« exceptionnel » qui relate le voyage de Daniel Filipacchi, amoureux fou de cette musique, à New York en 1957. L’occasion pour le propriétaire du titre depuis 2014, Edouard Rencker, de révéler dans un édito qu’en 2019, la diffusion numérique de Jazz Magazine a dépassé la diffusion print pour la première fois. Une tendance qui permet au dirigeant d’annoncer sa volonté de développer de nouveaux formats « avec du son et de la vidéo, notamment des podcasts, des masterclasses et des conférences ».  Jazz Magazine entend également poursuivre sa politique d’organisation de concerts qu’elle mène depuis 2 ans, passant d’une dizaine de concerts en 2020, à « deux pars mois » en 2020, ambitionne M. Rencker. Tous azimuts, le magazine se lance également dans l’édition de beaux livres (un sur Bill Evans vient de sortir, d’autres sont à venir sur Chet Baker et peut-être Herbie Hancock) ainsi que sur l’organisation d’expositions à partir de son fonds photographique qui compte « plus de 17 000 images ». Parallèlement, Jazz Magazine lance une plateforme de vente en ligne de ces clichés avec encadrement personnalisé. Par ailleurs, le titre inaugurera début 2020 un studio d’enregistrement ouvert aussi bien aux artistes confirmés qu’aux jeunes artistes avec leur premier projet. Edouard Rencker annonce également réfléchir à la création d’un label musical pour pouvoir accompagner ces projets artistiques « du début à la fin ». A terme, enfin, le propriétaire de Jazz Magazine verrait bien toutes ses activités réunis en un même lieu.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par