L’attractivité du sport selon NPA Conseil

NPA Conseil, en partenariat avec Bruno Barbier, Eric Brion et Dentsu Aegis Network, lance la seconde édition de « Sport Index », un indice d’attractivité du sport. S’appuyant sur 20 critères reflétant les notions de pratique sportive (effective des fédérations, pratique libre…), de performance des athlètes français (J.O., championnats du monde, championnats d’Europe, classements mondiaux), d’exposition (presse généraliste et spécialisée, TV payante et TV gratuite, Web, réseaux sociaux…), d’écosystème économique (e-commerce, paris sportifs…) et de valeurs véhiculées, l’indice permet de « hiérarchiser l’attractivité de 40 disciplines, plusieurs centaines de compétitions et près de 400 athlètes français », assure le cabine d’études. Après la publication d’un premier classement courant juin, cette 2ème vague d’étude intègre l’impact des faits d’actualité intervenus pendant l’été (compétitions, statistiques de licences 2016, Audiences TV, Web et Réseaux sociaux, mouvements de sponsors, accords de diffusion TV…). Côté « valeurs sûres », sa Majesté le football reste en tête de l’indice, devançant le rugby qui gagne une place et le basket ball qui en perd une. 4ème, le hand ball conserve sa place tandis que l’athlétisme en gagne trois. La natation, 6ème, gagne quant à elle 4 places. Les « valeurs montantes », quant à elles, sont le tennis de table qui gagne 7 places, l’escrime et le karaté qui gagnent chacun 6 places ou encore le triathlon (+5 places).

À lire aussi

Publié le 20/02/2019
cnsof
Médias

Le CNOSF confie la création d’une chaine TV à Media365

Publié le 20/02/2019
humanité
Médias

Des personnalités à la rescousse de l’Huma

Publié le 20/02/2019
seriemania
Médias

Série Mania : 40 avant-premières mondiales du 22 au 30 mars

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par