Audience : Europe 1 vacille et les salariés s’inquiètent

Dans la foulée des mauvais résultats d’audience publiés jeudi par Médiamétrie, les salariés d’Europe 1 ont tiré le signal d’alarme via une motion. La filiale de Lagardère Active a en effet perdu 523 000 auditeurs sur un an et plafonne à 8,1% d'audience cumulée au cours de cette vague de deux mois, qui la relèguent à la cinquième place des radios françaises, ex-aequo avec RMC. Pour les salariés de cette radio qui fut leader pendant des années, "l'état d'urgence a sonné" et les derniers scores d'audience sont un "profond traumatisme", selon le texte de la motion, adoptée à l'issue d'une assemblée générale. "La glissade du nombre d'auditeurs subie depuis plus d'un an leur est insupportable. Tout comme leur sont insupportables les explications données vague après vague par la direction", poursuit ce texte qui réclame une injection "massive" de fonds par l'actionnaire (le groupe Lagardère) et une meilleure association des équipes à la relance de la station. Les salariés d'Europe 1 regrettent notamment le départ de Laurent Ruquier qui "aurait dû conduire la direction à s'interroger sur l'identité d'Europe 1, son positionnement, sa cible, la forme de sa relation avec ses auditeurs". Ils dénoncent "des solutions faciles, coûteuses et, au final, à côté de la plaque". "Nous devons regarder (ces audiences) en face mais ne nous y résigner en aucun cas", a réagi dans un courrier interne le nouveau directeur d'Europe 1 Richard Lenormand, qui met en avant les bonnes performances de la radio sur internet. Le président de la radio, Denis Olivennes, s'est quant à lui voulu rassurant : "il est naturel que dans une période de contre-performance les salariés s'inquiètent. Nous allons prendre en compte ce désir d'échanger sur l'avenir de la station et les associer au projet de reconquête", a-t-il indiqué à l'AFP. Les mauvaises audiences interviennent également sur fond de réduction des coûts (4 millions d'euros d'économies en 2016 selon les salariés) et de rapprochement avec un autre titre du groupe, le Journal du Dimanche. (avec l’AFP)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par