La BBC veut faire plus pour la diversité

BBC Headquarter

Le groupe audiovisuel britannique BBC doit déployer davantage d'efforts pour favoriser la diversité en son sein, a plaidé son directeur général sortant, Tony Hall. « Nous devons attirer des personnes qui sont différentes, qui ont des idées différentes, qui sont issues d'horizons divers, qui ont des opinions différentes sur ce qui compte », a déclaré Tony Hall lors d'un discours virtuel au festival international de la télévision d'Edimbourg, en Ecosse. « Nous devons aussi être une organisation qui écoute et apprend de ses erreurs », a ajouté celui qui passera les commandes du groupe en septembre à Tim Davie,  jusqu'ici responsable exécutif de la branche commerciale BBC Studios.

En juin, après la vague d'émotion provoquée par la mort de George Floyd, un Américain noir tué par un policier blanc, la BBC avait annoncé dédier 100 millions de livres sterling (environ 111 millions d'euros) à des programmes plus représentatifs de la diversité de la population. Elle s'est également fixé comme objectif d'atteindre en trois ans 20% de talents issus de la diversité dans les équipes des programmes commandés à partir d'avril 2021. Tony Hall a également défendu lundi les radios et télévisions de service public, qui sont « essentielles à la démocratie, nous informent et nous éduquent ».

Durant le confinement décrété pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus, a-t-il souligné, la BBC a ainsi attiré « des millions » d’auditeurs et téléspectateurs à la recherche « d'informations fiables » ou « d'un répit » en cette période difficile : « en mars, 94% des Britanniques ont utilisé la BBC ». La BBC vit actuellement une période  critique, cherchant à réaliser des centaines de millions de livres d'économies tout en se modernisant, au prix de centaines d’emplois. Attaquée à droite comme à gauche pour sa couverture dans le contexte électrique du Brexit, le groupe public a aussi pour défi de s'adapter aux nouvelles habitudes du public et au succès des plateformes payantes comme Netflix. En interne, la BBC a également fait face à une fronde sur la question de l'égalité salariale. S'estimant désavantagées par rapport à leurs collègues masculins, plusieurs présentatrices l'ont poursuivie en justice et l’une d'elles, Samira Ahmed, a obtenu gain de cause.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par