BFMTV tournée vers l’élection présidentielle

BFMTV

Marc-Olivier Fogiel et Hervé Béroud lors de la conférence de presse de rentrée de BFMTV le 25 août 2021 à Paris.

« Quand d’autres se recentrent sur le débat et l’opinion, BFM créé des postes », a déclaré Hervé Béroud, en introduction de la conférence de presse de rentrée de BFMTV (groupe Altice), alors que la chaîne présentait ce mercredi les nouveautés de sa grille. Le directeur général délégué de Altice Media a indiqué considérer BFM comme « un univers », TV-digital, régions, et bientôt radio, avec l’arrivée de « BFM Radio », une déclinaison audio de la chaîne d’info en continu, présente via le DAB à la fin du mois d’octobre. La rédaction, qui compte 200 journalistes à Paris et « près de 150 journalistes » en régions, veut encore davantage se différencier de sa concurrente CNews, en misant sur l’information. « Nous sommes aussi une chaîne d’opinions, mais avec un ‘S’ ». Pour Marc-Olivier Fogiel, BFMTV « attaque cette année présidentielle sur une base solide ». Le groupe – qui a indiqué que la chaîne était rentable depuis 2011 et que la manne publicitaire en baisse pendant la crise sanitaire « s’est bien rétablie » – lancera notamment trois nouvelles chaînes locales sur la Côte d’Azur le 26 octobre. Pour autant, il lui a fallu construire la nouvelle grille « dans un contexte de défiance généralisée ». L’objectif de la chaîne : rassembler et s’adresser à tous les publics « sans cliver ».

Les deux dirigeants ont insisté sur les chiffres d’audience, marquant en 2020 « une année record » avec 2,9% de PDA sur l’année (+ 7% sur un an) et 13 millions de téléspectateurs cumulées par jour (source Médiamat - Médiamétrie septembre 2020/juin 2021).  La chaîne revendique capter 44% de l’audience globale des chaînes d’info. L’application mobile rassemble quant à elle 20 millions de visites chaque mois. Pour la saison 2021/2022, BFMTV veut accompagner l’actualité de l’élection présidentielle tout au long de la campagne. Les candidats à l’élection présidentielle seront les invités de « Face à BFM» présenté par Maxime Switek. Les rendez-vous « BFM Politique » et « Bourdin Direct » recevront également « les femmes et les hommes au cœur de l’actualité politique ». Au cours de la saison, Jean-Jacques Bourdin proposera plusieurs primes exceptionnels : un nouveau concept hors studio et plus proche des citoyens, pour un traitement différent de la campagne. Sur le modèle des Town Halls américains où les candidats seront entourés de Français, en province. « Ce sera spectaculaire, magnifique, avec beaucoup de Français », a souhaité Jean-Jacques Bourdin, qui voit dans ces émissions spéciales – au nombre de 5 ou 6 – « la suite des grands débats du Président de la République », organisés pour faire face à la crise des gilets jaunes.

Des nouveautés autour des piliers

BFMTV continuera de s’appuyer sur ses piliers : la matinale présentée par Adeline François et Christophe Delay, le Live Toussaint de 9h à 12h, Ligne Rouge avec Aurélie Casse – cette case documentaires du lundi soir sera renforcée, avec « la volonté de produire plus de 52 minutes » et notamment une nouvelle série événement « La traque du siècle », consacrée aux terroristes du 13 novembre 2015 –, 22 Max présenté par Maxime Switek, et enfin BFM Politique, en partenariat avec Marianne et BFM Business. La chaîne mettra en avant ses spécialistes politique, Alain Duhamel qui signera sa dernière campagne à l’antenne et dans un podcast natif « Les conquérants », ou Amandine Atalaya, anciennement en poste à Washington, où elle suivait la présidence de Donald Trump pour LCI et TF1, recrutée pour « recadrer, prendre du recul ». Philippe Corbé, chef du service politique de BFMTV et les journalistes de son service, prendront la parole dans « Le service politique » un nouveau podcast natif sur les offs du service politique de la chaîne info sur le terrain.

Cette nouvelle rentrée signe le retour de Pascale de La Tour du Pin, qui animera le nouveau rendez-vous « Le Dej Info » de 12h à 14h. La tranche fait notamment la part belle aux territoires avec l’appui des rédactions des chaînes locales BFM Régions. La direction de la chaîne a également souhaité réunir Alain Marschall et Olivier Truchot, animateurs des Grandes Gueules sur RMC, qui prennent les commandes de « Marschall Truchot BFM Story », de 16h50 à 18h50. BFMTV a aussi recruté Yves Calvi – « une maison qui était déjà la mienne », a-t-il indiqué en référence à « son plaisir » de retrouver de nombreux anciens collègues. Il anime « Calvi 3D » (Direct, Décryptage, Débats) de 18h50 à 20h. Au programme : invités de référence, reportages long-format, analyse et journal politique. Natacha Polony se voit confier une émission, en duo avec Aurélie Casse, de 20h à 21h : « Polonews », dans laquelle Natacha Polony livre son regard sur les titres de la journée et les grands thèmes de société, « pour aller au fond des choses ». Aurélie Casse anime également « BFM News », du mardi au jeudi de 21h à 22h, émission dans laquelle elle revient sur les grands titres de la journée avec les images et témoignages clés. Enfin, Jean-Baptiste Boursier lance un nouveau rendez-vous le week-end « 2022 à l’épreuve des faits », le samedi de 13h à 14h, pour décortiquer au travers d’un rappel des faits minutieux trois grands thèmes de l’info de la semaine, afin de « remettre les contextes dans les faits », accompagné par Céline Pitelet. Sur les réseaux sociaux, Twitch sera mis à contribution avec un décryptage des soirées spéciales.

Ci-dessous, la grille 2021/2022 de BFMTV :

grille BFMTV
grille BFMTV

À lire aussi

Filtrer par