Canal + : où va la pub?

La régie du groupe Canal + se trouve face à un problème peu commun. Compte tenu du fait que l’offre en clair de la chaîne principale va être réduite de 30 %, comme annoncé lundi dernier par les dirigeants du groupe, les espaces publicitaires vont se réduire d’autant. Pas question pour autant pour Francine Mayer, présidente de la régie du groupe, de laisser partir les annonceurs vers la concurrence. "La réduction des programmes en clair de Canal + est compensée par le renforcement de Canal 8 (ex D8) et les investissements qui sont consentis sur cette chaîne", précise Francine Mayer. Avec l’arrivée de Thierry Ardisson, Daphné Bürki, Camille Combal Benjamin Castaldi et autres qui viendront renforcer une grille jusqu’ici largement tirée par Cyril Hanouna, la chaîne va en effet offrir une grille autrement plus musclée qu’auparavant. Ce qui permet à la patronne de la régie d’offrir aux annonceurs des produits "certes plus chers que sur D8, mais infiniment plus économiques que sur Canal + ". Sauf que les plages en clair de la chaîne cryptée sont plutôt regardées par une cible CSP +. Pas un problème, selon Francine Mayer qui souligne que "D8 est déjà la plus CSP des chaînes en clair", et que le renforcement de la grille ne pourra être que bénéfique. Il risque cependant de s’écouler un peu de temps avant que le transfert d’audience joue à plein et que les annonceurs suivent le mouvement.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par