Christine Kelly attaque Marianne en diffamation

kelly

Christine Kelly a annoncé hier avoir déposé une plainte en diffamation contre Marianne, suite à la parution d'un article qui met en cause l'indépendance de la conseillère du CSA sur la question du décompte du temps de parole du Front national.

"J'ai toujours agi de façon indépendante. Tous les patrons de chaînes, tous les patrons de radios, tous les partis politiques peuvent en témoigner", a réagi Christine Kelly. Dans un article paru dans Marianne du 13 au 20 juillet, le journaliste affirme que Christine Kelly "a eu une idée pour préserver les intérêts de ceux qui les ont nommés", mettant en doute l'indépendance de la présidente de la commission du pluralisme. Pour ne pas comptabiliser le temps de parole du Front national dans l'opposition, ce qui amputerait l'UMP de 10% de son temps de parole, l'hebdomadaire affirme que Christine Kelly a proposé de l'inclure dans le groupe créé en 2006 pour l'UDF de François Bayrou. "Dans ce cas précis, il y a un vrai manque d'impartialité. Il y a une espèce de démarche qui consiste à favoriser les gens qui les ont nommés", maintient Jean-Claude Jaillette, l'auteur de l'article, qui ajoute attendre la suite "sereinement".

 

À lire aussi

Filtrer par