Les combats d'arts martiaux mixtes à la TV : le CSA interroge

combat

Le CSA a ouvert une réflexion sur l'évolution de l'encadrement des retransmissions TV de combats d'arts martiaux mixtes (MMA), une discipline fraîchement légalisée en France, a indiqué le régulateur de l'audiovisuel. Un questionnaire est notamment ouvert aux diffuseurs potentiels jusqu'au 31 mai sur le site du CSA, leur demandant notamment quels combats ils comptent diffuser, et ce qu'ils ont prévu pour protéger les jeunes spectateurs. Le CSA va par ailleurs solliciter l'avis de son comité d'experts du jeune public. Tout autre acteur souhaitant fournir des observations au CSA peut également apporter sa contribution. La France était l'un des derniers pays à interdire officiellement cette discipline à l'image sulfureuse, qui allie plusieurs arts martiaux et permet coups de pied, poing, genou et coude, ainsi que coups au sol, étranglements et clés à l'intérieur d'une enceinte fermée.   La Fédération française de boxe (FFB), désignée pour organiser la discipline des MMA en France, espère lancer la discipline en 2020 avec les premières licences et un premier gala.

Jusqu'ici, l'organisation des combats de MMA étant interdits en France, le CSA considérait que leur retransmission portait "atteinte à la dignité des participants", était "susceptible de nuire gravement à l'épanouissement physique, mental ou moral des mineurs", et était en outre "contraire à la sauvegarde de l'ordre public", selon une recommandation émise en 2005. Il recommandait aux chaînes de ne pas diffuser de combats qui ne répondraient pas à certaines exigences, parmi lesquelles un encadrement médical adapté et des contrôles anti-dopage. Mais l'engouement pour ce sport a explosé depuis plusieurs années, notamment sur les plateformes de vidéo en ligne. À la télévision, RMC Sport dispose des droits en France de la ligue la plus prestigieuse, l'Ultimate fighting championship (UFC), tandis que la chaîne en ligne MMA TV diffuse depuis 2019 le championnat américain rival (Professional Fighters League, PFL) et d'une dizaine d'autres organisations européennes (GMC, Oktagon) ou d'Asie (Road FC).

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par