Coronavirus : La Marseillaise et Point de Vue suspendent leurs éditions papier

Point de vue

Le journal quotidien La Marseillaise, « confrontée aux conséquences des mesures de confinement », a annoncé la suspension de sa parution papier à compter de mercredi 18 mars et pour au moins 15 jours. « Notre site prendra le relais chaque jour de l’édition papier avec de très nombreuses informations inédites, des reportages, des entretiens », ont déclaré Jean-Marc Béhar, président et Frédéric Durand, directeur exécutif de La Marseillaise, dans un article adressé à leurs lecteurs.

Le magazine people Point de vue a lui aussi été contraint de suspendre la parution de son édition papier, en raison de l'épidémie de coronavirus, mais continue d'alimenter son édition numérique et espère pouvoir reparaître dès la semaine prochaine. La décision d'interrompre la parution du numéro de cette semaine, qui aurait dû sortir ce mercredi, a été prise à la suite d'une « suspicion très sérieuse » de contamination au covid-19 parmi l'équipe travaillant dans les locaux du magazine, a expliqué mercredi à l'AFP la dirigeante de l'hebdomadaire, Adélaïde de Clermont-Tonnerre.

« Humainement, on ne pouvait pas prendre de risques » en continuant à accéder aux locaux, a-t-elle expliqué. Une situation qui a pris de court l'hebdomadaire dédié à l'actu des têtes couronnées, qui n'avait pas encore pu faire passer totalement en télétravail certaines activités techniques nécessaires au maintien de la parution de sa version papier. Le magazine fait tout pour revenir en kiosques dès la semaine prochaine, avec toutefois une édition remaniée, alors qu’elle aurait normalement dû être consacrée aux 75 ans du magazine.

En attendant, le magazine va continuer d'informer via le numérique : « Nos têtes couronnées sont aussi des chefs d'Etat, ils prennent la parole et s'assurent de la sécurité des populations dont ils ont la charge », souligne Adélaïde de Clermont-Tonnerre. Point de Vue a été racheté il y a deux ans au groupe Altice par Royalement vôtre, un consortium fondé et présidé par Adélaïde de Clermont-Tonnerre et qui rassemble notamment la holding de la famille Pinault, Artémis, et l’animateur et spécialiste des têtes couronnées Stéphane Bern.

L'hebdomadaire se vend en temps normal à plus de 142.000 exemplaires en France, selon les chiffres 2019 de l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par