Coronavirus : Radio France s’organise

veilsybil
(© Thierry Wojciak/CBNews)

Radio France a décidé d'enclencher son plan de continuité d'activité et va, dans ce cadre, donner la priorité à l'information, a annoncé la dirigeante du groupe public Sibyle Veil, dans un message diffusé à tous les salariés dimanche. "Comme tous les Français, nous sommes appelés à nous déplacer le moins possible et à réduire nos interactions", mais "nous devons dans le même temps préserver notre capacité à informer et à créer du lien entre les Français dans cette crise, aussi longtemps qu'elle durera", souligne la PDG de Radio France.  Continuer d'informer les Français, "c'est une mission essentielle à la Nation, encore plus dans un moment d'incertitudes, d'angoisses légitimes et d'isolement pour beaucoup de Français", ajoute-t-elle. "J'ai donc décidé, en concertation avec vos directeurs et le comité de crise, de relever sans attendre les mesures destinées à vous protéger et d'activer le plan de continuité d'activité de Radio France. Son objectif est de préserver ce qui est essentiel dans nos missions de service public, tout en exposant chacun d'entre vous au minimum", explique la dirigeante. Ce plan est "exceptionnel" dans l'histoire de Radio France et aura des conséquences importantes sur le fonctionnement de ses antennes, souligne-t-elle.

Tous les employés qui le peuvent sont invités à télétravailler. Ceux qui seront confinés sans pouvoir le faire verront leur rémunération "préservée", détaille-t-elle. Quant à "nos missions qui ne peuvent pas être remplies à distance, nous prioriserons celles qui sont essentielles en cette période de crise, je pense notamment à l'information, pour que le nombre de personnes présentes sur site soit le plus restreint possible", dit-elle, en appelant à maintenir un "esprit de solidarité entre tous". Concrètement cela signifie que les auditeurs doivent s'attendre à des perturbations notables sur les antennes du groupe dans les jours et les semaines qui viennent, avec pour principe que la priorité sera donnée aux émissions d'information sur France Inter, franceinfo et France Bleu (le réseau de radios locales de Radio France). Chaque antenne précisera dans les jours qui viennent les conséquences de l'application de ce plan sur la diffusion de ses programmes. Radio France avait déjà mis en place des mesures drastiques ces dernières semaines et ces derniers jours face à la multiplication des cas de coronavirus dans l'Hexagone, afin de rester sur le long terme en mesure d'assurer ses missions d'information.

À titre d'exemple, il n'y aura pas d'invités en studio lors des soirées électorales dimanche (ils seront remplacés par des liaisons téléphoniques). En outre, un mouvement de grève contre des suppressions d'effectifs, qui avait repris jeudi, a été suspendu et les négociations internes liées à ce plan d'économies ont été également interrompues.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par