Déontologie de la presse : le CDJM est « en place »

journalistes

Le Conseil de déontologie journalistique et de médiation (CDJM) est « en place ». Dans un communiqué signé de Patrick Eveno, actuel président de l'Observatoire de la déontologie de l'information (ODI) et nouveau président de cette instance tripartite composée de 3 collèges (Journalistes, Éditeurs et Public), est ainsi annoncée la composition de son conseil d’administration. Dans les faits, le CDJM dont la création avait été actée en novembre dernier, se pose en tant qu’organe professionnel d’autorégulation, indépendant de l’État, mais aussi en tant qu’instance de médiation et d’arbitrage entre les médias, les rédactions et leurs publics. « Il se prononce sur les seules questions de respect de la déontologie journalistique, mais en aucun cas sur les questions qui relèvent de la liberté éditoriale de chaque média », assure un communiqué, alors que plusieurs médias ont déjà fait connaitre leur opposition à la création d’un tel Conseil.

Le Conseil d’administration a donc procédé à l’élection du Bureau, dont les membres sont :

- Président (public), Patrick Eveno

- Vice-présidente (éditeurs), Kathleen Grosset

- Vice-président (journalistes), Jérôme Bouvier

- Secrétaire (public), Manola Gardez

- Secrétaire adjoint (éditeurs), Boris Bizic

- Secrétaire adjointe (journalistes), Dominique Pradalié

- Trésorier (éditeurs), Thierry Borde

- Trésorier adjoint (public), Bernard Angaud

- Trésorier adjoint (journalistes), Jennifer Deschamps

Le CDJM va disposer d’un site internet sur lequel le public pourra le saisir sur toutes les questions de déontologie journalistique qu’il souhaite voir examiner. La France est ainsi le 18ème pays de l’Union Européenne à se doter d’un tel outil, assure l’instance.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par