Distribution de la presse : MLP s’inquiètent de la décision de Presstalis

Dans un communiqué mercredi, le conseil d’administration des MLP réagit à la décision « unilatérale et non concertée » de Presstalis de supprimer deux jours de traitement des titres de presse. Tout en disant prendre « acte » de celle-ci, les MLP soulignent que sa « soudaineté » ne permet pas pour l’heure « de mesurer les impacts opérationnels, sociaux et commerciaux pour la messagerie et ses éditeurs » mais qu’elles s’emparent du dossier. « Nous pouvons comprendre que la situation financière de Presstalis amène ses administrateurs-éditeurs à prendre des mesures urgentes d’économie, nonobstant, la méthode consistant à imposer une solution à l’ensemble de la filière sans délai, nous apparaît contestable », souligne cependant les MLP. Elles déplorent en outre que le Conseil Supérieur des Messageries de Presse (CSMP) « ne se soit pas saisi de cette problématique », taclant au passage le fait que la décision de Presstalis « tacitement acceptée par les organes de régulation » ne soit vue qu’au travers de son « seul prisme ».  Les MLP en appellent donc à ce que les acteurs de la distribution et ses décisionnaires respectent leurs partenaires et mutualisent leurs réflexions afin que « les réformes, qu’impose l’attrition du marché, soient appréhendées de façon coordonnée, seule garantie de leur efficience collective », concluent-elles.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par