El Pais réfléchit à la possibilité de faire payer ses contenus sur le web

Dans une interview à l’AFP, la nouvelle directrice d’El Pais, Soledad Gallego-Diaz, première femme à diriger le quotidien espagnol, l’assure : « je pense qu'à l'avenir, d'une façon ou d'une autre, les lecteurs sur internet devront payer à un moment donné, devront se dire que cela ne peut pas être totalement gratuit. Mais pour le moment le journal n'a pas l'intention immédiate de faire payer les contenus. C'est seulement un projet (…)  Nous réfléchirons à ce qui est le mieux pour nous ». Par ailleurs interrogée sur la pérennité de l’édition print d’El Pais, la dirigeante a pris acte d’un « grand déclin » des journaux dans le monde, mais que cela ne veut pas nécessairement dire que le print « va disparaitre ». Et de faire cette réponse toute normande : « peut-être que oui, peut-être que non »… Elle se dit toutefois convaincue que la transformation digitale est « impérative ». « Nous devons être capables d'incorporer toujours plus de modes d'expression proches des jeunes lecteurs avec de la vidéo, de l'audio, du podcast pour qu'ils reçoivent les informations d'une manière facile pour eux », mais « toujours en respectant nos règles », insiste-t-elle auprès de l’AFP. « Nous n'allons pas faire sur internet quelque chose qui ne serait pas El Pais, nous ne renoncerons jamais à faire notre journalisme », soulignant au passage que « les jeunes s'informent énormément sur internet et croient être bien informés car ils reçoivent continuellement des informations. Mais disposer de beaucoup d'informations ne veut pas dire être bien informé », assène-t-elle encore.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par