Eutelsat : CA en recul de 7,7%, à 696,6 M€, sur 6 mois d’exercice

L'opérateur européen de satellites Eutelsat a publié vendredi un bénéfice net en repli de 18,6%, sur le premier semestre de son exercice décalé, à 156,5 millions d'euros, mais a confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours et les suivants. Sur les six premiers mois de son exercice, son chiffre d'affaires a reculé de 7,7% (-5,7% à périmètre et taux de change constants) pour atteindre 696,6 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) est également en baisse, de 7,4%, à 544,6 millions d'euros mais la marge d'Ebitda progresse de 0,3 point pour s'établir à 78,2%, la hausse atteignant 0,5 point à taux de change constant. Dans le détail, le groupe subit avant tout la forte baisse de son activité "données fixes" (qui représente 11% du chiffre d'affaires), en baisse de 10,6% à base comparable, à 73,4 millions d'euros, principalement sous l'effet de la baisse du haut débit fixe (-8,1%). Principale activité du groupe, la vidéo, qui représente 66% des ventes du groupe, est en repli de 1,2%, à 449,2 millions d'euros, notamment sous l'effet de la fin du contrat télé d'Orange sur les 12 derniers mois. Le nombre de chaînes diffusées continue malgré tout sa progression de 7,4% au 31 décembre et même en hausse de 28% sur les chaînes en haute définition. Les "services aux gouvernements", qui représentent 12% du chiffre d'affaires global, sont restées stables sur le semestre, avec de ventes qui s'établissent à 80,7 millions d'euros, grâce notamment à "un bon niveau de renouvellement avec le gouvernement américain", précise le communiqué. Eutelsat précise par ailleurs que 67% de ses répétiteurs sont actuellement occupés, en recul de 3,9 points sur un an. Le carnet de commandes de l'opérateur s'établit pour sa part à 4,7 milliards d'euros au 31 décembre, en baisse de 11,3% sur un an, et représente 3,2 années de chiffre d'affaires, pour 85% lié à la vidéo. Au titre des perspectives, l'opérateur a confirmé la totalité de ses objectifs à court et moyen terme et s'attend toujours, notamment, à une baisse de son chiffre d'affaires sur l'exercice comprise entre -1% et -2%, avant de revenir en légère croissance à l'exercice suivant.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par