Exit Presstalis, place à France Messagerie

journaux

Dans un communiqué, Presstalis annonce que le Tribunal de commerce de Paris s’est sans surprise prononcé « favorablement » sur l’offre de reprise des principaux actifs de la messagerie déposée par la Coopérative des Quotidiens, avec le soutien de « plusieurs » groupes de magazines, sans les nommer, alors que CMI France, Prisma Media et Reworld Media ont été les plus souvent cités. Comme le laissait entendre la Matinale de CB News du 30 juin, Presstalis change de dénomination pour devenir France Messagerie, la nouvelle entité qui dispose d’ores et déjà d’un site internet ayant reçu au passage « l’agrément provisoire » de l’ARCEP, l’institution qui gère depuis le début de l’année la régulation du secteur de la distribution groupée de la presse. Dirigée par Cédric Dugardin, jusqu’alors le président de Presstalis, France Messagerie verra des représentants de la presse quotidienne et magazine siéger au sein de son conseil d’administration.

Débutant son activité dès ce 1er juillet, la nouvelle messagerie comptera sur « plus de 250 collaborateurs » ainsi que sur 2 sites d’exploitation en Ile-de-France, à Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour les quotidiens, l’import-export et la distribution parisienne, et à Bonneuil (Val de Marne) pour les publications. Dans les faits, « elle approvisionnera le réseau des dépositaires indépendants chargés de la distribution auprès des 22 000 points de vente de presse en France », précise-t-elle. Elle poursuivra parallèlement la mise à disposition des outils informatiques « au service de la filière et des portails dédiés aux éditeurs et diffuseurs ». Elle ambitionne par ailleurs de garantir « grâce » à ses équipes de nuit, la distribution de « flux chauds » qui permet « à tous » d’avoir accès à une presse d’info politique et générale « variée ». France Messagerie annonce en outre des barèmes « renouvelés » et un mécanisme « unique de sécurisation des flux financiers pour être la société de distribution de presse « transparente, agile et professionnelle », conclut-elle.

francemessagerie

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par