Fact-checking : AFP s’accorde avec Facebook au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Alors qu’elle développe déjà des programmes de fact-checking dans 16 pays (Afrique du Sud, Argentine, Brésil, Canada, Cameroun, Colombie, Espagne, France, Inde, Indonésie, Kenya, Mexique, Nigeria, Pakistan, Philippines et Sénégal), l’Agence France Presse (AFP) vient de conclure un partenariat avec Facebook afin de permettre la production d’articles en langue arabe au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Concrètement, ils seront accessibles au grand public via une nouvelle déclinaison du blog AFP Factuel, lancé en 2017 et dédié à la vérification et à la démystification des fausses informations propagées en ligne. « Les articles, dont certains seront issus de contenus postés sur Facebook et signalés par la plateforme, suivront le même parcours de validation que toute production de l’Agence », explique un communiqué, tandis que le choix des contenus à vérifier est effectué par l’AFP « en toute indépendance ». Basées à Beyrouth, les nouvelles équipes travailleront avec les journalistes des bureaux AFP de la région et vérifieront « factuellement » des informations potentiellement douteuses diffusées au Moyen-Orient et en Afrique du nord, « en fournissant au besoin le contexte additionnel nécessaire ». L’accord avec Facebook inclut la vérification des images.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par