Fake news : deux propositions de loi font leur retour à l'Assemblée nationale

Comment définir les fausses nouvelles, alias fake news, alors que deux propositions de loi font leur retour à partir de mardi à l'Assemblée nationale ? La définition de l'expression est l'un des points de discorde autour de la loi française sur la manipulation de l'information, dont le Parlement doit encore examiner 157 amendements. Une première version du texte la définissait comme "toute allégation ou imputation d'un fait dépourvu d'éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable". Cette définition a été revue et votée ainsi : "Toute allégation ou imputation d'un fait, inexacte ou trompeuse". La ministre Françoise Nyssen a cependant jugé sa portée trop générale et espère une définition "plus satisfaisante" lors de son examen au Sénat. "La manipulation de l'information n'est pas qu'une menace. Elle est bel et bien active. C'est un poison lent qui détruit notre crédibilité. Qui abîme notre vie démocratique", a déploré début juin la ministre de la Culture Françoise Nyssen devant les députés.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par