Fox pourrait céder Sky News à Disney

Le groupe media Fox de la famille Murdoch a proposé de céder Sky News, l'une des chaînes de Sky, à Disney, afin d'obtenir le feu vert des autorités britanniques de la concurrence qui enquêtent sur son souhait de monter à 100% de Sky, selon des documents publiés mardi. L'autorité de la concurrence du Royaume-Uni, la CMA, a publié mardi une nouvelle série de propositions de 21st Century Fox, qui tente depuis des mois de donner des garanties aux autorités britanniques, inquiètes d'une mainmise du géant américain sur un pan trop important du secteur de l'information. D'après ces nouvelles concessions de Fox révélées par la CMA, le groupe américain propose formellement de vendre la chaîne d'information en continu Sky News au groupe américain de divertissement Disney. Ce dernier fait déjà partie de l'équation complexe posée par les velléités de Fox d'acheter les 61% des parts du groupe Sky, également présent dans le sport et la fiction, qu'il ne possède pas encore : Disney avait annoncé en décembre le rachat une grande partie des actifs du groupe de médias 21st Century Fox, dont sa part de 39% dans Sky. A défaut d'une vente pure et simple de Sky News à Disney, Fox propose une séparation juridique totale de Sky News du reste de Sky. Jusqu'à présent, Fox s'était simplement engagé à garantir l'indépendance éditoriale de Sky News, notamment via la mise sur pied d'un conseil éditorial indépendant. Le sort de Sky News est au cœur des questions posées par la gardienne britannique de la concurrence, la CMA, qui a jugé que l'opération n'était "pas dans l'intérêt du public" compte tenu de craintes sur la pluralité des médias, dans des conclusions provisoires rendues en janvier. L'autorité doit rendre d'ici au 1er mai son rapport définitif au ministre conservateur de la Culture et des Médias. La famille Murdoch, propriétaire de Fox, dispose déjà au Royaume-Uni, via News Corp, de deux quotidiens à grand tirage, The Times et The Sun. Fox propose d'acheter 10,75 livres chaque action de Sky qu'il ne détient pas encore, une opération à plus de 11 milliards de livres (12,5 milliards d'euros). Cette offre est toutefois désormais concurrencée par une proposition du câblo-opérateur américain Comcast qui a mis sur la table fin février 12,50 livres par action pour prendre possession de Sky. Opérateur de télévision européen, Sky est présent au Royaume-Uni, en Irlande, Allemagne, Autriche et Italie.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par