France Inter généralise le port du masque dans ses studios

bloch

Laurence Bloch, directrice de la station, lors de la rentrée 2019-2020.

La directrice de France Inter a demandé à toutes les personnes intervenant sur l'antenne de la radio de porter un masque chirurgical, en raison de l'accélération de l'épidémie de Covid-19. Le port du masque s'appliquait déjà à France Inter depuis qu'il a été généralisé début septembre dans les entreprises, mais une exception avait été ménagée pour les animateurs et leurs invités, comme dans l'ensemble des médias audiovisuels, afin de préserver la qualité du son et/ou de l’image.

Mais dans un message aux salariés envoyé lundi soir, la directrice de la radio publique Laurence Bloch a annoncé, qu’« en ce moment d'accélération de l'épidémie de Covid-19 », devoir prendre « des mesures plus drastiques », et a demandé « à tous les gens de l'antenne de porter un masque chirurgical en studio (...) quel que soit le format de leur intervention ». Les invités sont priés eux aussi de venir systématiquement masqués.

Comme l'a expliqué Mme Bloch dans son message, le but est d'éviter au maximum le risque de contamination ou de cas contacts, ce qui contribue à préserver la continuité des programmes. France Inter est ainsi la deuxième radio à généraliser le port du masque sur son antenne, après Europe 1 qui a pris une décision similaire en septembre. Dans les deux cas, le port de masques de type chirurgicaux a été privilégié, par rapport aux autres sortes (tissus, etc.), car ils ne dégradent que légèrement le son.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par