France Télévisions : un budget 2020 à l’équilibre

franceTV
(© thierry Wojciak/CB News)

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, l’avait chuchoté lors de la présentation de la nouvelle plateforme jeunesse Okoo le 4 décembre dernier, le groupe audiovisuel public présentera un budget 2020 « à l’équilibre » et ce, pour la 5ème année consécutive. Dans un communiqué jeudi, France Télévisions prend en effet une fois encore acte de la baisse de la dotation publique de 60 millions € l’an prochain soit 87 millions en 2 ans et 160 millions à l’horizon 2022, selon la trajectoire financière fixée par l’État. Dans ce contexte, France Télévisions table, d’une part, sur une « nouvelle diminution » des coûts de structure, soit une baisse des effectifs de 215 Équivalents temps-plein (ETP) en 2020, ce qui portent la baisse à 700 ETP depuis 2015. D’autre part, sur une « légère diminution » des coûts de programmes, « tout en maintenant l’investissement dans la création à hauteur de 420M€ et en préservant le budget de l’information », assure le groupe. Enfin, aussi, grâce aux « performances » de ses filiales commerciales et par les retours « attendus » des JO de Tokyo à la fin de l’été 2020, et par « le fruit des accords » conclus avec les producteurs.

+24M€ pour le budget numérique

Sur sa lancée, France Télévisions poursuivra en 2020 sa stratégie numérique en augmentant ce poste de 24 millions €, le portant à 144 millions €. Une progression notable qui devrait permettre au groupe audiovisuel public de « renforcer la qualité et les contenus » des plateformes france.tv et franceinfo.fr, mais aussi « d’opérer la bascule numérique des offres outre-mer et jeunesse portées par France 4 et France Ô, dont la plateforme Okoo, (…) et de déployer pleinement la plateforme éducative Lumni », précise le groupe.

Enfin, le budget 2020 intègre les coûts de formation destinés à « préparer les collaborateurs aux nouveaux métiers induits par la transformation numérique » ainsi que la quote-part de résultat prévue dans le cadre de la participation de France Télévisions dans l’offre de SVOD Salto, aux côtés de TF1 et M6. Ces deux derniers investissements (24,3 M€) « sont imputés sur les résultats non récurrents du groupe France Télévisions », conclut le communiqué.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par