franceinfo: déjà sur le web

La première chaîne publique d’info en continu, franceinfo, s’est lancée en direct sur internet hier à 18 heures, en misant sur un ton décalé et convivial face à la concurrence des trois autres chaînes françaises. Franceinfo veut devenir la référence de l’info en continu, en riposte à la concurrence des médias privés. Porté par Delphine Ernotte, patronne de France Télévisions, le projet est soutenu depuis le début par le gouvernement Hollande. "Vous regardez, je dis bien regardez franceinfo, la nouvelle offre d’info continue du service public, une offre avant tout numérique", a lancé le présentateur vedette de la chaîne Louis Laforge, debout au milieu du studio avec vue sur la Seine. Suivi par un cameraman, le présentateur se déplace au milieu du brouhaha de la rédaction, alors qu’une trentaine de journalistes continuent de travailler autour de lui. Les petites caméras pilotées à distance restent presque invisibles dans le grand studio de verre et de bois. Le présentateur reçoit un expert ou un invité sur le canapé, puis s’approche d’un immense écran tactile où un journaliste présente une infographie sur les mesures de sécurité dans les écoles. "Notre volonté est de montrer les coulisses de l’info, et que les reporters s’adressent à la caméra, comme pour une conversation entre les téléspectateurs et la chaîne", a expliqué Hervé Brusini, le directeur de la stratégie de l’info pour France Télévisions, alors qu’il regardait la nouvelle chaîne apparaître sur l’écran de son smartphone. La chaîne se présente comme un triple média, fruit d’une alliance entre France Télévisions, Radio France, France 24 et l’INA : une chaîne d’info en continu, une radio d’info remaniée pour s’intégrer au projet, et un site d’info. Tous trois ont le même nom, le même logo et une partie de contenus communs.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par