FranceInfo rentre en campagne

Franceinfo

FranceInfo (Radio France) lance une campagne de communication pendant un mois à partir du lundi 14 octobre. Pour la quatrième rentrée du « média global », FranceInfo affiche sa nouvelle signature « franceinfo : et tout est plus clair », signée par l’agence Movement. « Ce nouveau slogan est le fruit d’une réflexion transverse entre les équipes de France Télévisions et celles de Radio France », indique la station. « Ce projet entame un deuxième âge, au début on s’est cherché, mais aujourd’hui on est arrivé à maturité », nous a confié Vincent Giret, directeur de FranceInfo. L’objectif de la campagne : « donner de la puissance à ce projet de service public de l’information » en faisant connaître ses valeurs. « Il n’y a pas  de conditionnel sur nos antennes, on a une charte très rigoureuse sur la vérification », déclare Vincent Giret. Une campagne qui « reste dans la cohérence », dans la continuité de la première campagne de lancement menée en 2016, nous précise Monique Denoix, patronne de la com chez Radio France.

Si la première signature « Deux points ouvrez l’info » se voulait événementielle, la deuxième est « qualifiante » et veut « redonner de la confiance en étant dans la connivence pour embarquer les auditeurs ». Pour Monique Denoix, « il fallait qu’elle fonctionne à l’oral et à l’image ». Si l’expression « tout est plus clair » a été « évidente », un débat a animé les communicants de la maison ronde sur le lien avec la marque. « On a rajouté le ‘et’ dans un second temps, pour soutenir l’idée du conversationnel. C’est une signature ‘parlée’ ». Vincent Giret ajoute : « on a beaucoup parlé sur la musicalité, 'les mots ont une musique', comme le dit Jean-Michel Jarre, qui a réalisé l’habillage sonore ». Le directeur de la station est fier du résultat : « on a la plus belle des signatures des chaînes info ».

Le retour a été bon, « aucun rejet, les gens aiment bien la promesse ». Les visuels se veulent modernes et calqués sur « les codes des jeunes ». La cible de la station : les actifs urbains, notamment en Île-de-France. Côté affichage, FranceInfo a été accompagné par Carat (Dentsu Aegis Network). A partir du 14 octobre et pendant un mois, 33 villes et Paris seront touchées par la campagne. Dans les gares françaises, le dispositif prévoit en affichage print 1 300 faces et en digital 196 écrans. Le métro parisien se voit floqué de 270 écrans. Quant aux aéroports, ce sont 201 écrans qui afficheront « la promesse du média global ». Sur le périph parisien, FranceInfo a mobilisé 39 faces et 28 écrans. Dans le quartier de La Défense, l’affichage digital comprendra 49 écrans. Enfin, 200 faces seront à l’image de la station sur les taxis.

Ci-dessous, les visuels de la campagne :

Franceinfo
Franceinfo

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par