Françoise Laborde quitte « Pour les femmes dans les médias »

laborde

La journaliste et ancienne sage du CSA Françoise Laborde a annoncé jeudi avoir claqué la porte de l’association « Pour les femmes dans les médias » qu’elle a fondé en 2011 et qui a mis en œuvre en 2019 la charte contre le harcèlement et le sexisme dans les médias. Si à l’origine PFDM se voulait un « club » où la cause des femmes serait défendue et discutée, il ne s’agissait pas à ses yeux d’en faire un outil pour « la promotion de nos carrières ». Mais, constate-t-elle, « la solidarité à l’égard des victimes, le militantisme contre le harcèlement ou l’égalité, se fracassent contre les intérêts personnels et les complicités de caste à l’égard des puissants ». Elle pointe ainsi le silence de l’association sur la récente remise des César. « Comment une ou des membres du bureau, peuvent s’opposer à toute déclaration publique de PFDM, et préfèrent soutenir Roman Polanski ? », s’interroge-t-elle. Pour Mme Laborde, PFDM est « gangrenée par l’obsession de certaines de promouvoir leur carrière et d’exister médiatiquement, au détriment de la défense des femmes et de l’avenir de l’association ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par