Hopps Group ne fera pas de distribution de la presse 

Presse2

Régulièrement évoquée pour faire son entrée sur le marché compliqué de la distribution de la presse en France, la holding spécialiste des solutions e-commerce et experte du média courrier Hopps Group n’a pas tourné autour du pot lundi. Dans un communiqué, la société « dément fermement les allégations (…) d’une potentielle entrée du groupe ou de ses filiales » sur ce marché. Si elle concède avoir « mandaté » des experts du secteur avec l’objectif de « dresser une étude de marché dans le cadre d’une décision d’ouverture à la concurrence », Hopps Group précise que suite à l’analyse des conclusions dudit travail, il « confirme officiellement qu’il ne souhaite pas s’engager dans une éventuelle acquisition des sociétés du secteur ni devenir lui-même un nouveau prestataire de ce type de services, malgré l’éventualité d’une évolution du cadre législatif en vigueur aujourd’hui ».

Il préfère en effet poursuivre son développement sur les secteurs de la logistique e-commerce et du média courrier, avec comme volonté de « construire le premier réseau de poste privé en France », précise-t-il dans son communiqué. Et de citer le lancement de son offre de relais « hoppStore » et de son récent accord avec l’organisation professionnelle représentant les marchands de presse Culture Presse. Au-delà des relations commerciales qui unissent le groupe et ses partenaires autour de hoppStore, « aucune prestation de service supplémentaire n’est envisagée, notamment de distribution des titres de presse auprès de ce réseau », insiste Hopps.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par