L’intérêt prononcé des Français pour la radio en mobilité

93% des Français considèrent que l’accès à la radio hertzienne (FM ou DAB+) doit rester gratuit et indépendant des réseaux téléphoniques et d’Internet (89%), selon une étude IFOP réalisée pour le compte du Syndicat des radios indépendantes (SIRTI). De même, 90% d’entre eux estiment que les pouvoirs publics devraient s’engager sur le sujet afin de « garantir un accès à la radio hertzienne dans toutes les situations, particulièrement en mobilité », souligne-t-elle. 70% d’entre eux souhaitent même que des actions institutionnelles soient engagées sur le terrain de la gratuité et du libre accès au média radio dans les véhicules. Dans ce contexte, 83% des personnes interrogées écoutent la radio en situation de mobilité (80% en voiture, 13% dans les transports en commun) et massivement via leur autoradio (73% à chaque déplacement ou presque). Plus de 8 Français sur 10 se disent gênés si ce mode de réception n’était plus accessible. Par ailleurs, 23% de l’écoute en mobilité se fait par le smartphone. Une donnée qui pourrait progresser dans la mesure où 68% des Français manifestent un intérêt pour l’écoute de la radio via les ondes FM ou DAB+ directement sur un smartphone si celle-ci était rendue possible. En outre, 99% des auditeurs ayant déjà recours à l’écoute de la radio hertzienne sur leur smartphone disent apprécier la bonne qualité de réception et l’absence de coupure des programmes, contrairement à une écoute via Internet, ainsi que la gratuité de cette technologie (97%). Tout de même, plus de la moitié des Français ne sait pas qu’il est possible d’écouter la radio hertzienne sur smartphone. Méthodologie : étude réalisée en ligne auprès de 1 001 personnes âgées de 15 ans et plus entre le 7 et 12 mars 2018.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par