JCDecaux : CA record en 2019 et changement de forme juridique

JCDecaux
(© Thierry Wojciak/CBNews)

JCDecaux affiche un bénéfice net record de 265,5 millions d'euros en 2019 et un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros, les « meilleurs résultats depuis sa cotation », selon un communiqué. Le chiffre d'affaires ajusté et à données constantes est en revanche attendu en baisse de 10% sur le 1er trimestre 2020, en raison de la forte baisse d'activité en Chine liée à l'épidémie de coronavirus, qui s'ajoute à des difficultés persistantes en Asie-Pacifique. La marge opérationnelle du groupe sera en conséquence affectée en 2020, « malgré la mise en place de mesures d'ajustement de notre structure de coûts pour en atténuer l'impact », précise le président du directoire Jean-François Decaux, cité dans un communiqué. « Tous nos mandants en Chine reconnaissent pleinement la forte baisse d'activité » du secteur « et ont tous déjà exprimé leur intention de nous accorder des réductions de loyer », a-t-il précisé. « Aujourd'hui il y a moins de monde dans les métros de Pékin ou de Shanghai, 1 million au lieu de 14 millions (en temps normal). Pour accompagner nos clients, on a fait des gestes commerciaux, des ajustements tarifaires. Le rebond arrivera, la question c'est quand », a précisé le co-directeur général du groupe familial Jean-Charles Decaux, interrogé jeudi dernier sur BFM Business.

L'activité en Asie-Pacifique (la première région en termes de chiffre d'affaires) avait déjà été fortement perturbée sur le second semestre 2019, notamment dans le métro à Hong Kong en raison des manifestations contre le pouvoir pro-Pékin qui ont été violemment réprimées, mais également d'un ralentissement économique en Australie. Cela n'a pas empêché le groupe de clore l'année 2019 sur un bénéfice net record de 265,5 millions d'euros, en progression de 34,6%. « La plupart des catégories d'annonceurs sont en hausse, au premier rang desquels la distribution, les produits de luxe et de beauté et les loisirs », a déclaré Jean-François Decaux.  Le chiffre d'affaires ajusté - indicateur privilégié par le groupe car comparable aux données historiques - s'élève à 3,9 milliards d'euros (+7,5%). En excluant l'impact positif lié à la variation des taux de change et aux changements de périmètre, il s'inscrit en hausse de 2%. Sur l'année, les ventes sont principalement tirées par les activités sur le mobilier urbain (+5,3% à données constantes), en progression dans toutes les régions du monde, tandis que le transport stagne à 0,3% et l'affichage extérieur baisse de 3,5%. Les activités numériques (25,2% de l'activité) ont également cru de 33%.

Se transformer en Société Européenne

Le groupe de communication extérieur a par ailleurs annoncé sa volonté de se transformer en Société Européenne, ce qui entraînerait un changement de sa forme juridique « sans porter atteinte aux droits actuels des actionnaires ou des parties prenantes et sans impact sur la localisation du siège social de l’entreprise en France », indique-t-il dans un communiqué distinct. Le projet sera ainsi présenté aux actionnaires lors de la prochaine Assemblée générale de JCDecaux qui devrait se tenir le 14 mai prochain. « Ce statut, utilisé par un nombre croissant d’entreprises en Europe, est reconnu dans l’ensemble des pays de l’Union européenne. Il viendrait acter la dimension internationale et tout particulièrement européenne du Groupe présent dans 23 des 27 pays de l’Union européenne », souligne-t-il. Dans les faits, ajoute le groupe, le projet « n’aurait pas d’incidence sur la gouvernance, les activités ou le lieu de cotation des actions de JCDecaux SA, mais permettrait d’aligner l’organisation juridique du groupe avec sa réalité économique et sociale ». Il précise en outre que « les modalités du dialogue social au sein de la Société JCDecaux SE feront l’objet de concertations avec les partenaires sociaux dans les semaines à venir ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par