JDD-Europe 1 : les premières étapes du rapprochement

Le président de Lagardère Active, Denis Olivennes, a présenté dimanche soir aux salariés du Journal du Dimanche (JDD) et d'Europe 1 les premières étapes du rapprochement entre les deux médias, dans un courrier dont l'AFP a obtenu une copie. En attendant leur déménagement dans un même immeuble en 2018, les deux sites seront rapprochés : le site JDD.fr restera distinct mais deviendra un "site fille" du site Europe1.fr, avec une dénomination et un logo unifiés. Des opérations conjointes seront organisées, comme "l'écriture d'articles dans le JDD par des signatures d'Europe 1, la présence des signatures du JDD dans la matinale du dimanche d'Europe 1 et la mise à contribution des correspondants régionaux d'Europe 1 pour traiter des sujets dans le JDD". Un rédacteur en chef commun, en plus des rédacteurs en chef de chacun, sera chargé "d'assurer les coopérations au quotidien pour mutualiser les moyens au cas par cas". Une seconde étape du rapprochement est prévue pour 2018.

Le groupe Lagardère a depuis trois ans réduit sa présence dans les médias en vendant une douzaine de magazines déficitaires et en réduisant ses effectifs, alors que la presse magazine est victime d'une chute de ses recettes publicitaires et de ses ventes. Dans ses magazines restants (JDD, Paris Match, Elle, Ici Paris, Public, Télé 7 Jours...), il a lancé en mars un nouveau plan d'économies de 50 millions d'euros et de 224 départs volontaires, dont une quinzaine au JDD, ce qui ramènera la rédaction de l'hebdo de 54 à 39 postes. Ce plan s'ajoute à trois ans de restructurations, qui ont déjà vu le pôle médias de Lagardère perdre 800 emplois, passant de 4 300 à 3 500 personnes. Le groupe a également cherché à céder ces derniers mois les titres Télé 7 jours, Ici Paris et France Dimanche mais a suspendu le processus, a indiqué Denis Olivennes dans un entretien au Figaro jeudi : "nous avons appuyé sur la touche pause faute d'avoir reçu une offre industriellement pertinente, financièrement attractive et socialement responsable". Le groupe italien Mondadori et le groupe français Altice avaient tous deux fait une offre.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par