Jean-Marc Morandini : le ‘’oui mais’’ d’i-Télé

L’incertitude demeurait quant à la position d’i-Télé sur le recrutement annoncé de Jean-Marc Morandini qui a fait face, tout l’été, à une polémique aussi bien médiatique que judiciaire autour de la publication par Les Inrocks d’un article où de jeunes comédiens racontent les conditions d'un casting pour une web-série osée qu’il produit. L’homme devait en effet rejoindre la chaine d’information du groupe Canal+ pour y animer la tranche 18-19h. Le groupe a ainsi « confirmé » son arrivée, mais dans « le respect du principe de présomption d’innocence (…) » et pour lui permettre « de préparer sa défense », ils détermineront ensemble « à quelle date débutera son émission ». Toutefois, « en cas de condamnation, Jean-Marc Morandini et iTELE ont d’ores et déjà prévu qu’il quitterait le groupe sans indemnité ». Déjà fin juillet dernier, Europe 1 avait annoncé que Jean-Marc Morandini  « allait se mettre provisoirement en retrait de l'antenne ». NRJ 12 a, quant à elle, décidé de poursuivre sa collaboration avec l’animateur qui y présente l’émission « Crimes ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par