Libé-Forum au Gabon : Pierre Fraidenraich quitte BFM Business pour ne créer aucune « interférence »

Fraidenraich

L'ex-directeur de Libération, impliqué dans l'organisation d'un forum au Gabon en 2015, a démissionné du poste de directeur général de BFM Business qu'il occupait depuis 2016, a annoncé le média du groupe Altice jeudi. "Pierre Fraidenraich a annoncé à ses équipes et à la rédaction qu'il quittait ses fonctions, afin de ne créer aucune interférence sur le plan opérationnel, médiatique ou judiciaire entre les activités conduites en qualité de directeur opérationnel de Libération à l'époque et les fonctions qu'il occupe actuellement", explique le média économique dans un communiqué. La justice française a ouvert une enquête préliminaire en lien avec un forum organisé par le quotidien hexagonal en 2015 au Gabon, ont indiqué mercredi les cogérants de Libération, Clément Delpirou et Laurent Joffrin. Ils ont défendu l'organisation et l'impartialité de ce forum et assuré que le journal n'avait bénéficié d'aucune transaction irrégulière. S'ils reconnaissent que le montant de la facture (3,5 millions d'euros au total) "peut surprendre", ils ont assuré qu'il ne s'agissait pas d'une opération à la gloire du régime d'Ali Bongo. Une enquête interne a mis au jour une commission reversée à un intermédiaire local de l'ordre de 500.000 euros et des intérêts personnels d'un manager de l'époque avec les milieux d'affaires gabonais, "deux faits qui n'étaient connus en rien chez Libération", ont indiqué les deux responsables, soulignant qu'"aucune irrégularité n'a été constatée dans les flux financiers" dont le Libération avait bénéficié. Dans un communiqué publié mercredi soir, la rédaction de Libération a exprimé sa "colère" et sa "déception", soulignant avoir "mis en garde contre les possibles dérives du forum de Libreville".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par